Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Camerounaise, assassinée et brulée par son époux Français

Les enfants dormaient dans la voiture pendant qu’il brûlait le cadavre de sa femme Camerounaise au bord de la route: le procès de Grégory T., ex-employé du ministère de la Défense, s’ouvre jeudi devant les assises de Seine-et-Marne.


Cet adjoint administratif de 37 ans, risque la prison à vie pour le meurtre de sa femme, avec laquelle il a eu deux enfants âgés de 6 et 11 ans, et l’atteinte à l’intégrité de son cadavre. Pendant plusieurs semaines, la découverte tout près de l’A6, sur une route forestière d’Arbonne-la-Forêt du corps de cette femme de 30 ans a constitué une énigme pour les gendarmes. Le corps avait été presque entièrement brûlé, seul un pied demeurant intact.La victime était morte étranglée avant que l’on verse deux bouteilles d’alcool à brûler sur son corps. Ce seront finalement les empreintes digitales de la victime, enregistrées suite à une affaire de violences conjugales, qui permettront d’identifier Line T. S., caissière chez Carrefour.

Jaloux il soupçonnait son épouse Camerounaise d’infidélité

Le meurtre remonte au 17 janvier, lorsque G. T. rentre de l’école où il vient de raccompagner sa fille après le déjeuner. Une violente dispute l’oppose à sa femme. M. T. est convaincu que Line, une Camerounaise qu’il a rencontrée sur internet puis fait venir en France, et qui tout comme lui a déjà eu des aventures, le trompe à nouveau. Les époux se seraient battus et G. T. l’aurait étranglée, selon lui sans intention de tuer. Pris de panique avant de repartir au travail, il aurait caché le corps sous le canapé, pour ne pas que ses enfants le découvrent en rentrant de l’école.

Plus tard, il pliera le cadavre pour le faire rentrer dans une valise à roulettes. Ce n’est que le surlendemain qu’il charge la valise dans la voiture, prend la direction du sud par l’autoroute A6 et sort, alors que les enfants se sont assoupis, dans le premier bois venu, où il brûlera le corps.
Lire la suite
Mercredi 11 Juin 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2777 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3011 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3818 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3123 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6359 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5163 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire