Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

CULTURE: GLOU GLOUINDY: "Je me battrai pour toujours imposer l'art du mime en Afrique"


CULTURE:   GLOU GLOUINDY: "Je me battrai pour toujours imposer l'art du mime en Afrique"

Si la musique, la danse, le théâtre ou encore le cinéma sont légions dans les communautés africaines en général, il n'en est pas de même de l'art du mime dont le nombre de pratiquants professionnels sur le Continent noir se compterait, volontiers, sur le bout des doigts. C'est justement à cet art pour le moins délicat que Glou Glouindy, a décidé de consacrer sa vie. Décrire des sensations, peindre des paysages et donner à ses gestes, à ses mouvements, un sens continu de la beauté...

Forme d'expression théâtrale dont les principaux vecteurs sont l'attitude, le geste et la mimique, l'art du mime consite à interpréter une situation sans paroles ou avec peu de mots, le poids principal de l'expression devant être porté par les langages du corps.
Le spectateur doit ressentir ainsi, les pensées et la vie intérieure de l'acteur sans l'aide du langage articulé. Un art bien particulier où le silence, les gestes, la mimique sont utilisés à des fins de magie.

Voir Glou Glouindy sur scène est un regal sans pareille. Ses déplacements, sa mimique, son regard qu'il exécute sur fond de scène sombre, chaque fois en épurant de plus en plus, un peu moins de gestes brusques, un peu plus de silence...

Personnage tour à tour chorégraphe, comédien et professeur de danse, cet originaire de Guiglo dans l'ouest de la Côte d'Ivoire débute sa carrière en 1970. C'est au Danemark au début des années 80, lors d'un spectacle de noirs américains, que Glou découvrira l'art du mime. "Voilà ce que j'ai toujours cherché, voilà un langage avec lequel je vais pouvoir exprimer quelque chose de tout à fait nouveau", confie-t-il. Le coup de foudre est immédiat. En artiste indépendant, il apprendra tous les rudiments du mime auprès de plusieurs professionnels en suivant notamment des cours à l'école de MIME CORPOREL DE PARIS dans le 9è arrondissement, puis avec le mime PIERRE RICHY.

C'est son premier spectacle au Burkina Faso en 1980 qui le fit connaître auprès du public. Epoustouflant dans son informe solitude, sur scène, Glou impose sa parfaite maîtrise du mime. Il donnera par la suite plusieurs spectacles dans différents pays africains et européens dont le Burkina,le NIger, le Mali, le Sénégal, la Suède, le Danemark, la France, la Suisse...

Installé en France dépuis une trentaine d'années, Glou Glouindy s'évertue sans cesse à répandre à travers divers spectacles aussi bien en Afrique qu'en Europe sa passion pour le mime. Il vient d'ailleurs de sortir* un dvd et un cd qui retracent respectivement son parcours depuis les années 80 jusqu'à aujourd'hui et les différentes interviews radio qu'il a pu accorder à différentes chaînes.

Dans ce art autrement spécial, que nous pouvons nommer "la poésie des gestes" Glou Glouindy a su imposer son talent hors pair. Un talent ,qui espérons le, brillera encore longtemps pour les générations à venir...

Pour plus d'infos sur Glou Glouindy ou pour commander un dvd, se référer à l'adresse
http://glouglouindy.com/


Zacharie ACAFOU
Jeudi 4 Février 2010
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/10/2020 | 1689 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1428 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2601 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1607 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3484 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire