Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

CPI- Procès Gbagbo-Blé Goudé : La défense remet en cause la crédibilité des témoignages recueillis par l'ONUCI


La crédibilité des témoignages recueillis par l'ancienne volontaire de la mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (ONUCI) était au cœur des questions de la défense de Laurent Gbagbo. Pendant la crise post-électorale, Aurélie Fuchs travaillait notamment au sein d'un centre d'appel, mis en place par la mission onusienne pour entendre les victimes de violations des droits de l'Homme. Les avocats de Laurent Gbagbo ont cherché à savoir si les personnes entendues au téléphone pouvaient vraiment être considérées comme fiables et quels étaient les mécanismes de vérification de leur propos. Outre le recoupement des témoignages, Aurélie Fuchs a fait mention du suivi mis en place. Il s'agissait de rappeler les personnes ou de se rendre directement sur le terrain pour les rencontrer, notamment suite à un événement jugé important. « On essayait d'avoir la version des autorités, mais les contacts étaient limités », assure Aurélie Fuchs.

Une version du conflit recueillie par l’ONUCI

La défense a ensuite interrogé le témoin sur le degré de confidentialité des entretiens lors des missions sur le terrain. Aurélie Fuchs a reconnu que toutes les procédures de confidentialité n'étaient « pas respectées ». « Les circonstances ont empêché ça », justifie-t-elle, expliquant que la plupart de ces échanges se faisaient en une dizaine de minutes, debout, dans la rue et au milieu d'un groupe. Ce fut notamment le cas avec les témoins de la journée du 3 mars. Après avoir reçu des récits par téléphone faisant état de la répression d'une marche de femmes, Aurélie Fuchs a participé à une mission sur le terrain quelques jours plus tard.

« Les auteurs présumés ont-ils été interviewés ? », demande la défense. « Pas à ma connaissance », affirme le témoin qui explique qu'elle était, pour sa part, en charge de recueillir les propos des témoins et victimes. « Vous n'avez entendu qu'une version du conflit ? », présume alors Andreas O'Shea, l'un des avocats de Laurent Gbagbo. « Je n'ai eu personnellement qu'une seule version », répond la conseillère aux droits de l'Homme, précisant que le reste de l'équipe avait peut-être eu accès à d'autres récits.

Les groupes armés venus à la rescousse du président élu

Autre thème abordé par la défense, l'évolution de la situation sécuritaire au fil des mois à Abidjan. Interrogée sur les raisons de sa seconde évacuation en avril 2011, Aurélie Fuchs a pointé du doigt « la dégradation » de la situation sécuritaire, évoquant des « échanges de tirs » et des explosions de grenade. « Certains quartiers étaient contrôlés par les forces loyalistes et d'autres par des groupes armés », a-t-elle expliqué. Quant à la participation de l'ONU à ces combats, le témoin dit avoir appris, via un rapport, que la force onusienne avait « échangé des tirs », mais ignore contre quel groupe.

Aurélie Fuchs a également évoqué « la situation à l'ouest et la descente de personnes armées venues du nord ». Parmi ces hommes, plusieurs groupes cités par le témoin dont « les Dozos » et « le Commando invisible », qu'elle a elle-même pu rencontrer à Abidjan. Interrogée sur la définition du Commando invisible, l'ancienne volontaire de l'ONU évoque un « groupe de personnes armées placées sous le commandement de IB (Ibrahim Coulibaly) et qui, selon leur propos, étaient là pour libérer le pays et pour que le président élu puisse exercer ses fonctions ».

Lire la suite
Mercredi 21 Septembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 3345 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2402 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2192 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVORE - Aucune candidature enregistrée pour les sénatoriales ivoiriennes au premier jour du dépôt des dossie… https://t.co/6NBOpy2KjM

Facebook

Partager ce site