Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

CPI : Le Commandant de la Garde républicaine affirme avoir rencontré le bureau du procureur en "2012 sur ordre" de l’ex-ministre ivoirien de la Défense


Le commandant de la Garde républicaine, le lieutenant-colonel Edouard Kouaho Amichia témoin au procès conjoint de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de l’ancien leader des "jeunes patriotes", Charles Blé Goudé a affirmé avoir rencontré le bureau du procureur de la Cour pénale internationale en "2012 sur ordre" de l’ancien ministre de la Défense, Paul Koffi, vendredi à la barre.

"Mon premier contact avec le bureau du procureur remonte à 2012. C’est sur ordre de mes supérieurs que j’ai eu l’entretien avec les juges. Il y avait le point focal au niveau du ministère de la Défense qui m’a informé de ce que je devais recevoir les juges pour une enquête ", a dit le lieutenant colonel Amichia précisant que "l’ex-ministre de la Défense, Paul Koffi Koffi le lui avait "notifié" par un appel.

"Le ministre m’a dit que je devais recevoir les juges de la CPI pour dire ma part de vérité", a indiqué l'ex-commandant du bataillon N°1 de la Garde républicaine interrogé par l’équipe de défense de M. Gbagbo ajoutant " J’avais le choix on ne m’a pas donné de consignes."

Dix-septième témoin à comparaître, le lieutenant-colonel Amichia qui avait souhaité par l’entremise de son conseil et pour des "mesures de protection", témoigner le visage masqué a soutenu au premier jour de sa comparution jeudi qu’il avait été "écarté" des prises de décisions lors de la crise postélectorale ivoirienne.

Laurent Gbagbo et Blé Goudé sont poursuivis pour leur rôle présumé dans les actes de violence dont des "crimes contre l’humanité", commis lors de la crise postélectorale de novembre 2010 à avril 2011 en Côte d’Ivoire.

Alerte Info
Samedi 24 Septembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 810 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site