Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

COUR PÉNALE INTERNATIONALE : des pro-Gbagbo fêtent Noël à la Haye


COUR PÉNALE INTERNATIONALE  : des pro-Gbagbo fêtent Noël à la Haye
Entre 250 et 500 partisans de l’ancien président de Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo, soupçonné de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), ont manifesté samedi à La Haye, aux Pays-Bas pour afficher leur solidarité avec l’ex-leader ivoirien.

« On fête ici Noël avec le président et même s’il ne peut pas nous voir, nous pensons qu’il nous entendra », a déclaré à l’AFP Abel Neki, président du Congrès pour la Renaissance ivoirienne (CRI) et panafricaine, l’un des organisateurs du rassemblement.

Aux cris de « Libérez Gbagbo, Sarkozy assassin, Ouattara criminel » etc., les manifestants, venus en car principalement de France, étaient réunis devant le centre de détention de la Cour, à Scheveningen, dans la banlieue de La Haye, où est incarcéré Laurent Gbagbo depuis son transfert le 30 novembre.

Dans la foule où flottaient plusieurs photographies de M. Gbagbo et des sapins de Noël, des pancartes proclamaient : « Le président Gbagbo victime d’une conspiration », « Armée française, libérez Gbagbo », etc.

Une première manifestation de soutien à l’ancien chef d’Etat, devant l’immeuble occupé par la CPI à La Haye, avait rassemblé le 10 décembre 600 personnes, selon la police, 2.000 selon les organisateurs.

Premier ancien chef d’Etat traduit devant la CPI depuis sa création en 2002, Laurent Gbagbo est soupçonné d`être « coauteur indirect » de crimes contre l`humanité lors des violences post-électorales, à savoir meurtre, viol, actes inhumains et persécution commis par ses forces entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

Des voix se sont élevées pour déplorer qu’aucun des hommes de Ouattara n’ait été arrêté pour actes criminels, malgré l’existence d’éléments de preuves à leur encontre.

Le procès de l’ex-président ivoirien a débuté le 5 décembre 2011. La prochaine audience a été fixée au 18 juin 2012. Le procureur Luis Moreno-Ocampo devra démontrer qu’il dispose de suffisamment d’éléments justifiant la tenue d’un procès.

afriscoop.net


Dimanche 25 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3589 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire