Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








CÔTE D'IVOIRE - UN PAYS A L’ENVERS


CÔTE D'IVOIRE - UN PAYS A L’ENVERS
La crise politico-armée et la crise post-électorale en Côte d’Ivoire ont révélé deux groupes de citoyens.
D’un côté, les résistants qui, comme le général Charles de Gaulle, se sont battus pour défendre les Institutions républicaines.
De l’autre, les collabo et autres déserteurs de l’armée qui, comme le maréchal Philippe Pétain, ont rejoint le camp ennemi de la République.
La France a connu Vichy sous l’occupation allemande et elle a été sauvée par les Alliés. En Côte d’Ivoire, ce fut la République du Golf placée sous protection française mais c'est elle qui dirige aujourd'hui le pays.
Dans l’Hexagone donc et compte tenu de cette donne, la classification est nette et ne fait l’objet d’aucune contestation sauf à être accusé de négationniste pour tomber sous le coup de poursuites judiciaires.
En Côte d’Ivoire, au regard de cette réalité aveuglante, c’est la confusion entretenue avec une histoire que l’on veut polluer et travestir alors que le pays, annexé, est sous la coupe des ingérences occidentales.
De ce fait, avec la couverture des tuteurs qui leur ont frayé le chemin, les félons sont considérés comme des héros et les collabo se voient dans la peau de résistants. Des lauriers pour les ennemis de la République qui font la pluie et le beau temps, et des ronces pour ses défenseurs qui boivent le calice jusqu’à la lie. C’est le monde à l’envers.

Ferro M. Bally
Vendredi 29 Septembre 2017
La Dépêche d'Abidjan



Opinion
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche D'Abidjan | 04/05/2011 | 2402 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire