Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









CÔTE D'IVOIRE - Transport Abidjanais/ Un chauffeur de gbaka tué, Abobo paralysée


Pour manifester leurs mécontentements suite à la mort lundi dernier d’un des leurs, les chauffeurs de gbakas ont observé un arrêt de travail hier sur la ligne Adjamé-Abobo autoroute
Les habitants de la commune d’Abobo ont eu du mal hier, du moins les usagers des minicars communément appelés « gbakas », à effectuer leurs déplacements. La raison, la mort d’un chauffeur de gbaka de la ligne Adjamé-Abobo autoroute lundi dernier, suite à une intervention musclée du CCDO. En effet, selon des témoins, le chauffeur de gbaka interpelé par des policiers a refusé d’obtempérer. Il s’en est suivi une course poursuite qui s’est finalement achevée par l’arrestation de l’indélicat chauffeur. Ce dernier, sans aucune autre forme de procès a été passé à tabac par les policiers. L’infortuné, suite à cette bastonnade est passé de vie à trépas et ce à la brigade de gendarmerie d’Adjamé située en face de l’immeuble Mirador. Une autre source soutient que le chauffeur de gbaka a été tué suite à une bavure policière, quand une troisième source affirme que ce sont deux chauffeurs qui ont trouvé la mort. Cette dernière source explique que le chauffeur de gbaka a été interpelé par la police mais a refusé d’obtempérer. Après une course poursuite, il fut rattrapé par des agents de la gendarmerie d’Adjamé Mirador. Roué de coups, il succombe quelques heures plus tard à la suite de ces exactions. Informés du décès de leur collègue, les chauffeurs se seraient rendus en grand nombre sur le lieu de cet assassinat pour protester. Aussi, pour les disperser, un gendarme aurait fait un tir de sommation qui malheureusement fera une seconde victime parmi les manifestants. Joint au téléphone, M. Yacou Diakité, président du collectif des fédérations des syndicats des chauffeurs professionnels de Côte d’Ivoire (CFSCP-CI) et par ailleurs président de la fédération nationale des syndicats des chauffeurs unis de Côte d’Ivoire (FENASCU-CI) a fait savoir que le chauffeur décédé se nomme Louan Sidibé. Il exerçait sur la ligne Adjamé-Abobo Autoroute. « Le chauffeur a été interpellé par des membres de la CCDO. Il a refusé d’obtempérer. Après une course poursuite, les agents de la CCDO lui ont mis le grappin dessus. Roué de coups, il est décédé et a été conduit à la morgue de HMA », a-t-il déclaré sans manquer de préciser qu’il n’y a qu’une seule victime et non deux comme tentent de le faire les rumeurs. Nos tentatives de rentrer en contact avec une source sécuritaire ont été vaines. Cette situation de trouble a provoqué une hausse des frais du transport sur la ligne Adjamé-Abobo via l’autoroute. Hier mardi, le déplacement sur cet axe revenait à 500 francs au lieu des 150francs Cfa habituels.

Rosemonde Kouadio
In Le Quotidien

Mercredi 9 Septembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION