Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - Subvention du FEMUA par l’Etat : Les propos de Maurice Bandaman divisent les artistes


Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman a fait une sortie sur une subvention de l’Etat pour le Festival des Musiques Urbaines d’Abidjan (FEMUA). Ses propos divisent l’ensemble des artistes ivoiriens.


Les artistes de Côte d’Ivoire dans leur ensemble n’apprécient pas la sortie du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman sur la subvention de l’Etat à l’organisation du Festival des Musiques Urbaines d’Abidjan(FEMUA). Ils sont divisés. En effet, Maurice Bandaman a fait un plaidoyer, le jeudi 10 mars dernier pour que l’Etat subventionne désormais le Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA).C’était lors de la cérémonie de lancement officiel de la 9è édition du festival à Abidjan. Le ministre avait demandé au ministre Ahoussou Jeannot( représentant Henri Konan Bédié à la cérémonie ) de transmettre fidèlement le message au président du PDCI. « Nous comptons sur vous M. le ministre d’État, Jeannot Kouadio Ahoussou, sur le président Henri Konan Bédié pour que le FEMUA obtienne un appui, une subvention de l’État, au titre du budget 2016 », a plaidé le ministre de la Culture et de la Francophone. Les propos de Maurice Bandamn sont diversement interprétés par les artistes ivoiriens. Selon la majorité, Gaou production (structure organisatrice du festival) est une structure privée. De ce fait, ce sont les responsables de cette organisation qui doivent se donner les moyens pour mobiliser les fonds pour la tenue de cet événement. « Depuis que Maurice Bandaman a été nommé à la tête de ce département, il n’a jamais posé d’action pour créer la solidarité et la cohésion entre les artistes.Il passe plutôt son temps à les diviser. Nous ne savons réellement pas pourquoi, il sollicite une subvention de l’Etat pour le FEMUA. A’salfo et ses camarades bénéficient du soutien financier d’une entreprise de téléphonie mobile de la place. L’avenir nous situera sur la sortie du ministre parce que je ne l’ai jamais vu rechercher des fonds pour les autres structures d’artistes.Il y a anguille sous roche.Nous nous souvenons qu’il avait offert la somme de 20 000 000FCFA à A’salfo et ses camarades lors d’une édition de la manifestation culturelle », a déclaré un promoteur culturel. D’ailleurs, Gaou production bénéficie déjà du soutien financier d’une entreprise de téléphonie mobile de la place. L’année dernière, Gaou production a bénéficié d’un soutien financier à hauteur de 65 000 000FCFA de la part de cette entreprise de téléphonie mobile. Ce qui avait permis aux promoteurs de cet événement culturel d’organiser deux cérémonies de lancement officiel de la même manifestation, l’un à Paris et l’autre à Abidjan. Lors de la cérémonie de lancement officiel d’une des éditions de ce festival, à l’hôtel Pullman, le directeur général de cette entreprise avait pris l’engagement d’apporter un soutien financier conséquent aux organisateurs du festival et ce qui se réalise à chaque édition. « Nous avons du mal à comprendre les agissements de notre ministre. Le FEMUA bénéfice du soutien d’une entreprise de téléphonie mobile de la place. Pourquoi le ministre sollicite une subvention auprès de l’Etat ? », s’interroge un artiste. Et un autre artiste de renchérir. « Il existe plusieurs associations dans notre milieu. Quand leurs responsables veulent organiser des événements, ils recherchent eux-mêmes les fonds. Le ministre ne les a jamais soutenus dans leurs différentes démarches.
. Sa sortie cache beaucoup de choses », a-t-il fait savoir.

Blahoua Jérôme

In Le Quotidien d’Abidjan
Vendredi 25 Mars 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Mai 2021 - 21:27 LE ROI NARMER - Sankofa (VF)

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/05/2021 | 695 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/04/2021 | 579 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 2490 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2553 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 4935 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 972 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 1056 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire