Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - Sinfra: Le grand marché parti en fumée


C’est la désolation et la consternation pour les populations de Sinfra. Et pour cause, le grand marché, vieux des années 60, vient de disparaître à jamais. Un incendie l’a complètement calciné. Plus rien ne reste si ce n’est la cendre des marchandises et magasins brûlés. Tout le marché est parti en fumée. Les pertes sont énormes. Ce sont des centaines de millions de nos francs qui sont partis en fumée. Mais qu’est-ce qui a bien pu causer cet incendie ? « Un des veilleurs de nuit qui était dans le marché nous a alertés, il dit avoir vu, soudainement, une flamme déjà en hauteur. Lui et ses collègues n’ont pas su, exactement, d’où provenaient les flammes. On ne sait pas comment l’incendie a commencé. » Selon d’autres sources proches du dossier, le foyer d’incendie serait venu de deux merceries et d’un magasin de prêt à porter. Et avec le constat de la Cie, nous allons déterminer dans les jours à venir, les causes de l’incendie. Se prononçant sur les pertes causées par l’incendie, le président Lassana Bamba d’indiquer « Elles sont très énormes on ne peut pas quantifier les pertes. Nous déplorons tout ce qui s’est passé dans la nuit du mardi au mercredi. Les commerçants ont tout perdu au grand marché. Nous les soutenons dans cette douleur et dans ce malheur et moralement spirituellement. Nous prions pour qu’ils reprennent rapidement, leurs activités. Nous n’avons pas enregistré de blessés ni de perte en vie humaine. » Aussi a-t-il salué la bravoure des populations et surtout des jeunes qui se sont mobilisés pour combattre cet incendie «L’incendie qui partait vers les deux stations a été empêché par les jeunes. Merci à la population de Sinfra qui est sortie comme un seul homme pour sauver leurs camarades. » Accompagné de ses adjoints Sidibé Lamine, Koffi Bi Vami Moïse et Mme Sangaré et de quelques conseillers municipaux, c’est un maire Affligé qui s’est rendu sur le lieu de l’incendie. « Je ne leur promets rien, mais nous allons nous battre pour reconstruire ce marché qui est le poumon, l’histoire de Sinfra. C’est le cœur de Sinfra, nous allons nous battre pour construire un marché plus moderne. Nous allons attirer l’attention des autorités que ce soit le Ministère de la Solidarité, le ministère du Commerce pour faire l’état des dégâts. » a-t-il fait savoir avant de saluer à son tour l’acte de bravoure et de solidarité de sa jeunesse sans oublier les forces de l’ordre et de sécurité. Autour de 17 heures, le premier magistrat, Drissa Bamba a rencontré les commerçants à qui il a réitéré son soutien et sa compassio. C’est le lieu de saluer la promptitude des Forces de défense et de sécurité conduites par le Commissaire Angbonou Darius, qui ont pu contenir la population et encadrer la lutte contre cet incendie

JEAN PAUL LOUKOU
In Le Nouveau Réveil
Jeudi 22 Septembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1234 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2491 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1511 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1645 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire