Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - Procès des disparus du Novotel : les plaidoiries des parties civiles

A Abidjan, en Côte d'Ivoire, le procès des disparus du Novotel touche à sa fin. Dans cette affaire, 10 hommes sont poursuivis, pour la plupart des militaires fidèles à l'ancien président Laurent Gbagbo. Ils sont accusés de l'enlèvement et du meurtre de quatre hommes, dont deux Français, dans leur hôtel à Abidjan. C'était en 2011, en pleine crise post-électorale. Après deux mois d'audience, l'heure était, ce mercredi 5 avril, aux plaidoiries des parties civiles.


CÔTE D'IVOIRE - Procès des disparus du Novotel : les plaidoiries des parties civiles
Ils étaient trois avocats à plaider ce mercredi matin devant la Cour d’assises de Yopougon. Maître Adjé, le bâtonnier, a assuré devant les jurés que l’arrestation et l’assassinat de ces civils par des hommes de la garde républicaine, fidèles à l’ex-président Laurent Gbagbo, était démontré. Maître Konan a dénoncé l’ignominie de ces actes, commis il y a six ans au palais présidentiel par des militaires qui ont trahi leur serment de loyauté.
Et puis Maître Clémence Witt a décrit minutieusement pendant une heure tous les éléments permettant de reconstituer ce kidnapping mortel du 4 avril 2011 qui a conduit à la torture et à la mort du directeur du Novotel, du patron de l’entreprise Sifca et de deux de ses employés. « Les dix accusés se répartissent en deux groupes : il y a d'un côté les décideurs, les instigateurs, les donneurs d'ordre. C'est le général Dogbo Blé, le colonel Aby Jean, le colonel Modi et le commissaire Osée Loguey. Et puis, il y a les six autres qui sont des exécutants. Après ces deux mois de débat, pour nous il ne fait nul doute que Stéphane Frantz di Rippel a été enlevé, séquestré, assassiné par ces dix accusés », a déclaré l'avocate de la famille de Stéphane Frantz di Rippel.
Lire la suite
Jeudi 6 Avril 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1252 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire