Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - POUR CONTRER LE RDR, LES IVOIRIENS DOIVENT S’ATTENDRE À TOUTES SORTES D’ALLIANCES POLITIQUES


CÔTE D'IVOIRE - POUR CONTRER LE RDR, LES IVOIRIENS DOIVENT S’ATTENDRE À TOUTES SORTES D’ALLIANCES POLITIQUES
« Sans la patrie, l'homme est un point perdu dans les hasards du temps et de l'espace »
(Henri Lacordaire)


La Côte d’Ivoire enregistre les évènements les plus sombres de son histoire depuis 2011.
À ces évènements, il faut ajouter l’humiliation que vivent les Ivoiriens, dans un pays, qu’ils ne reconnaissent plus. Au plan sociétal, la nation ivoirienne est pleine déconstruction. A notre avis, le seul et unique responsable est le Rassemblement des Républicains (RDR). Dès sa création, ce parti a cherché à diviser les Ivoiriens par une victimisation grotesque et imaginaire. Après son installation de force au pouvoir, le RDR a transformé la république en une république tribale et clanique. Le pays se dirige tout droit vers une ségrégation ethnique, religieuse et régionale. Pour ceux qui aiment notre pays, il est urgent de mettre fin à cette posture étrange. Notre intime conviction est que le temps ne fait que parsemer le doute dans notre conscience sans diluer totalement des faits. Si l’on s’accorde sur ce fait, alors il est possible d’affirmer que le RDR ne doit plus compter sur l’échiquier politique de notre pays. Ce parti a trahi la nation et est devenu le fossoyeur de la république. Le RDR a agi avec perfidie vis-à-vis de la nation. C’est un parti qui n’a rien de républicain. Dans un pays démocratique, les élections constituent l’une des occasions où il est indiqué de changer de projet de société. Pendant que le Rwanda donne au monde, une leçon de cohésion sociale et développement, notre pays a reporté sine die, le processus de réconciliation. Pour cette simple raison, les Ivoiriens iront voter massivement, en 2020, pour changer les autorités actuelles. Après avoir ruiné notre économie, affaibli nos institutions et mis en danger jusqu’à la sécurité physique de nos compatriotes, le régime RDR a tenté et tente toujours de confisquer notre démocratie. Ils veulent garder le contrôle sur l’avenir de la Côte d’Ivoire et des Ivoiriens à travers la candidature d’un militant de ce parti. En effet, derrière l’illusion du renouvellement des visages, le RDR incarne en tous points la poursuite des politiques qui ont affaibli notre pays, notamment sous la présidence d’Alassane Ouattara. Nous avons donc un devoir historique de mettre en échec ce « système » néfaste et de convaincre les Ivoiriens de choisir une autre voie, celle d’un projet politique patriote et républicain, fidèle aux promesses de notre nation enracinée dans un territoire et ancrée dans le cœur d’un peuple fier de ses valeurs. C’est pourquoi toutes les alliances sont utiles pour ce noble projet. Même les adversaires d’Hier peuvent se retrouver, se parler, afin de mettre fin à la marche des fossoyeurs de la république. L’idéal est que tous les partis politiques et la société civile se réunissent contre le RDR afin de fermer cette parenthèse qui n’a que trop duré. L’actualité politique brûlante que traverse notre patrie en ce moment nécessite la concentration de toutes les forces morales et physiques pour faire face au danger qui guette notre pays à l’heure actuelle. Notre patrie est en danger. Et pourtant, comme le rappelle Henri Lacordaire, c’est par la patrie que la propriété commence, et c'est par la famille qu'elle continue. L'homme n'a pas seulement besoin de vivre dans un peuple sur un territoire déterminé ; il a nécessairement des ancêtres qui lui transmettent avec la vie leur propre sang, qui le nourrissent de leurs sueurs, l'éclairent de leur raison, l'échauffent de leur tendresse, le tirent enfin de l'immense solitude de l'humanité pour ne faire avec lui qu'un nom, qu'une chose, qu'une joie, qu'une existence. A ce sujet, les Ivoiriens doivent se préparer à voir des alliances inédites mais salvatrices pour la nation. Notre devoir, devant l’Histoire, est de répondre aux aspirations profondes de nos masses. Ce que notre peuple attend, c’est la promotion d’une politique de bien-être, de paix, de neutralité absolue et de coopération internationale dans l’égalité, la tolérance, la solidarité et la dignité. C’est ensemble que nous réussirons à redonner une âme à notre pays.


PRAO YAO SERAPHIN


Vendredi 9 Mars 2018
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Isaac de Koro le 13/03/2018 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En quoi le rwanda est-il un modèle de démocratie et cohésion sociale que la côte d'ivoire ? débarrassez vous de vos lunettes partisanes et vous verrez mieux peut-être. Si le rdr est responsable ? de tant de maux , reconnaissez au moins le travail abattu par le président de la république. Nous venons de loin et ça vous le savez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50987 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires