Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









CÔTE D'IVOIRE - MUTINERIES DES FORCES DE L’ORDRE : SORO GUILLAUME EST-IL DERRIÈRE?

DÉBAT


CÔTE D'IVOIRE - MUTINERIES DES FORCES DE L’ORDRE : SORO GUILLAUME EST-IL DERRIÈRE?
L’Assemblée Nationale devra élire son président le lundi 9 janvier. Le président Alassane Ouattara a rencontre, jeudi dernier, à Daoukro, son “grand-frère” Bédié sous l’autorité duquel il dirige la Côte d’Ivoire. Au sortir de cette rencontre, le premier magistrat ivorien lui-même a annoncé que tout était bouclé et que l’on connaissait désormais les noms des ministres, des futurs présidents de l’Assemblée nationale et du sénat, et autres. Et cela entre dans la droite ligne de la toute récente constitution votée en octobre 2016. Or la bataille fait rage entre Alassane Ouattara d’une part et ses héritiers et ceux de Bédié. Tous sont engagés dans une guerre de succession pour 2020. L’on annonce divers noms pour la vice-présidence, la primature, et pour la présidence du sénat : Daniel Kablan Duncan, Amadou Gon Coulibaly, Charles Diby et Ahoussou Jeannot. Il semble se dégager au sein du RHDP, un TOUT SAUF SORO GUILLAUME, actuel président de l’Assemblée nationale dont le poste est menacé. Or Soro est ex- leader de la rébellion qui a porté Alassane Ouattara au pouvoir. Alassane Ouattara himself veut neutraliser le trublion feru de Ferké pour positioner ses préférés. Au lendemain donc de la énième rencontre de Daoukro, les démobilisés et les militaires ivoiriens ont fait une mutinerie à Bouaké, Daloa, Korhogo… toutes des zones jadis sous contrôle de la rébellion alors dirigée par Soro Guillaume dont les surnoms reflètent une force innée redoutable de frappe, Tieni Gbanani, l’enfant terrible, ou encore Bogota. Alors les regards se tournent vers l’actuel président de l’assemblée Nationale qui suppliant pour que l’on ne lui arrache pas son “petit” poste avait déclaré il y a de cela quelques jours : “Nous avons tous intérêt à préserver la paix et la stabilité”. Alors deux questions pour ce débat-ci.
1. Soro Guillaume est-il derriere les mutineries?
2. Si oui, Soro Guillaume n'a-t-il pas raison ?
Avec arguments essayons de débattre !

Gnaka Lagoké
Samedi 7 Janvier 2017
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Tra bi labesace le 07/01/2017 20:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si Soro etait vraiment derrière cette mutinerie, il serait soutenu par tout les ivoiriens. Dans la mesure où la raison de son action serait le gateau d'héritage. le poste de vice président dont on parle,il le merite. Souvenez vous du MPCI, la branche patriotique de la rébellion armée dont il s'est déclarée leader. C'est elle qui a conduit Ouattara alassane au pouvoir. donc si c'étais moi qui jugeais, Soro serait le prémier à choisir son poste avant qui de droit...

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50975 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires