Connectez-vous S'inscrire

CÔTE D'IVOIRE - MAH SOGONA BAMBA : " UN NORDISTE NE S' APPARTIENT PAS, IL APPARTIENT À SA COMMUNAUTÉ"


NOUS NE SOMMES PAS D'ACCORD AVEC VOS PALABRES : ARRETEZ-ÇA. ENTENDEZ-VOUS: C'EST CE QUE NOUS VOULONS.
================
Moi je suis étonnée et en même temps peinée et aujourd'hui ulcérée de savoir que pour des fils du Nord comme vous : nés élevés et éduqués dans la culture Sénoufo et Malinké, qu'à ce niveau de responsabilité dans le pays comme dans notre communauté que lorsque vous n'arrivez pas à vous entendre, que vous décidiez de discuter, de conclure vos différends entre vous 2 seulement à Abidjan.... que vous vous en teniez à une décision de rupture sans prendre l'avis de votre Communauté.

Comme si au Nord nous n'avons pas de doyens, de chefs religieux et de chefs coutumiers, de conseils de sages, qui en pareille circonstance devraient vous convoquer, siéger et trouver un consensus pour éviter cette honteuse déchirure familiale.

Nous sommes en Afrique et en Côte d'Ivoire par rapport à nos cultures aucun digne fils de ce pays ne peut prendre une importante décision sans se référer à sa communauté et sans réunir ses "parents".Si vous ignorez votre communauté pour prendre vos décisions seul, le jour où c'est chaud qui va vous soutenir?...avec quelle légitimité et quel poids?

Nous voyions comment Houphouet procèdait à chaque fois avec ses doyens et les chefs baoulé Nous voyons toujours comment au Nord les problèmes entre membres de la même famille de la même tribu... sont réglés.

Nous ne devons pas cracher sur ces "Conseils Traditionnels" pour régler entre nous nos palabres.

C'EST MOTUS BOUCHE COUSUE PARTOUT

Lorsqu'on demande à nos doyens : " Pourquoi vous ne parlez pas dans cette histoire entre ces 2 personnalités?"

Il y a 2 réponses qu'on entend souvent:
l'une( dont je doute toujours de la sincérité) c'est: " moi j'ai parlé aux 2 fatigué".

L'autre( qui me semble juste) :" Est-ce que ce sont des personnes qui écoutent les conseils de nous autres les petits?"

Mais il existe une autre vérité qui me paraît LA vérité c'est :
"Qui est fou pour oser aller dire à Ado ou Soro qu'ils font fausse route en optant pour la rupture au lieu de l'Union entre eux ? Tu fais ça tu es mort!"

Voilà c'est cela la vérité : nous les suiveurs nous avons peur du courroux de chaque leader.
Nous préférons sauver nos intérêts, nos postes et notre réputation de loyauté que de s'essayer à jouer les reconciliateurs et courir le risque d'être soupçonné comme un ami de l'ennemi.

Une autre vérité est que cette déchirure entre nos 2 frères a mis du beurre dans les épinards de beaucoup de suiveurs pas des moindres. Et c'est ce qui a rendu les choses encore plus compliquées.

Oui dans chaque camp il y a du beau monde qui prient pour que la rupture perdure parce que cela sauvegarde leurs intérêts et va dans le sens de leurs ambitions.

Aveuglés par l'envie d'aller plus loin et plus haut nous les suiveurs encourageons et poussons nos Leaders à radicaliser leur position et à aller à la rupture définitive.

Chaque camp est sûr de son affaire et a la certitude de gagner au bout.

Sauf que tous semblent oublier que c'est Dieu qui est Dieu et qu'il est le Roi du changement comme l'appellent les Malinkés : " Yailaiman-Yailaima massa". Dieu est donc ce roi qui sait changer et bouleverser nos plans, nos stratégies, et le cours de nos vies.

Quoi faire face à cette dimension de l'imprévisible dans "notre" prévisible ?
Il faut juste respecter et traiter dignement son semblable comme on aimerait être traiter.

Ainsi quelque soit le changement que Dieu opérera qu'il soit en notre faveur ou pas, notre dignité sera sauve car nous aurions sauvé celle des autres.

Tous les suiveurs de l'un ou de l'autre ne peuvent pas être des insulteurs, des radicalisés, des va-t-en guerre, des impitoyables.
Il doit bien exister des pacifistes, des démocrates et des humanistes dans chaque camp.
Heureusement d'ailleurs!

Quelque soit votre camp sachez qu'un Ivoirien, un nordiste et plus encore un Sénoufo ou un Malinké ne s'appartient pas il appartient à sa communauté.

Alors nous vous demandons d'arrêter vos histoires. C'est ce que nous voulons: nous les membres de la Communauté à laquelle vous appartenez.

Pardonnez calmez-vous.
Ça suffit vraiment
comme ça !

Qu'Allah et l'âme d' Houphouet apaise les cœurs de tous les Ivoiriens. qu'ils nous donne leur lumière pour que nous nous aimions tous à nouveau dans ce pays.

JOYEUX NOËL À TOUS. Il

Source


Mercredi 25 Décembre 2019
La Dépêche d'Abidjan



Opinion
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 1292 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche D'Abidjan | 04/05/2011 | 2715 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire