Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE -Le procès des assassins présumés de l’Ivoirien Robert Gueï renvoyé


De gauche à droite le 19 avril 2000 : Laurent Gbagbo, président du FPI, le chef de la junte le général Robert Gueï et le président du RDR, Alassane Ouattara, se sont rencontrés à propos de la nouvelle Constitution. © AFP/Issouf Sanogo
De gauche à droite le 19 avril 2000 : Laurent Gbagbo, président du FPI, le chef de la junte le général Robert Gueï et le président du RDR, Alassane Ouattara, se sont rencontrés à propos de la nouvelle Constitution. © AFP/Issouf Sanogo
A Abidjan, le procès des assassins présumés du général Robert Gueï, ex-chef de la junte en Côte d'Ivoire tué en 2002, a été renvoyé au 21 janvier 2016. En cause, un problème de procédure : trois des 22 accusés étaient absents. Alors que l’avocat de la défense parle d’un renvoi « injustifiable », de son côté, l’avocat de la famille de l’homme surnommé « le Père Noël en treillis » dénonce un crime organisé au plus haut sommet de l’Etat.

Dix-neuf personnes dont le général Dogbo Blé, un ex-homme fort du régime de Laurent Gbagbo, et Anselme Séka Yapo, ancien responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo, étaient dans le box des accusés du tribunal militaire à Abidjan pour être jugés pour assassinat et complicité d'assassinat.

Mais trois des 22 inculpés étaient absents et des pièces relatives à leur convocation ont manqué pour pouvoir poursuivre l'audience. Le président du tribunal militaire a été formel : l’affaire est renvoyée au mois prochain.

« Le gouvernement n’a pas fait les formalités de défaut pour les trois accusés qui n’étaient pas présents aujourd’hui. Ce renvoi est injustifiable pour un procès si grave. Le commissaire du gouvernement aurait dû faire les choses correctement et respecter toute les formes », a déclaré, révolté, l'un des avocats de la défense, Rodrigue Dadjé.

« Je suis vraiment déçu »

L’avocat de la Défense a ajouté : « Dans ce dossier, il y a eu trois juges d’instruction. Nous nous retrouvons avec une ordonnance de renvoi dans laquelle il n’y a aucun fait spécifique qui soit attribué à chacune des mises en cause. On les poursuit par supposition. Je suis vraiment déçu, je trouve que le niveau de poursuite et d’instruction en Côte d’Ivoire pour les personnes poursuivies et vraiment bas. »

Face aux dénégations de la défense qui parle d’un dossier d’accusation vide, Paul Oumar Singo Tia, avocat de la famille Gueï a rétorqué : « Les personnes présentes sont des purs criminels. Il y a des milliers de militaires en Côte d’Ivoire, pourquoi toujours Séka Séka, pourquoi toujours Dogbo Blé ? »
Lire la suite
Vendredi 18 Décembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par samba le 19/12/2015 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS COMPATRIOTES C'EST ENCORE CETTE FRANCE QUI AVAIT DONNE L'ORDRE D'ABATTRE GUEHI SINON SI CETTE FRANCE NE PARLE PAS ALORS NI BLAISE NI ADO OU SORO NE POURRA FAIRE QUOI QUE CE SOIT PUISQUE TOUTES CES PERSONNES TUEES PEUVENT BOULEVERSER LE PLAN DE CETTE FRANCE.

2.Posté par samba le 19/12/2015 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUI ET C'EST CELA LA VERITE QUE CETTE FRANCE NE VEUT JAMAIS ENTENDRE ET COMME TOUS LES IVOIRIENS NE SONT PAS FRANC-MAçONS ALORS NOUS AUTRES ALLIONS DENONCER.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1089 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2211 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2014 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site