Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









CÔTE D'IVOIRE - Journée mondiale de la femme africaine : Simone Gbagbo à Abobo

L’ex-première Dame de Côte d’Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo, a pris part à la commémoration de la journée dédiée à la femme africaine, ce mercredi 31 juillet 2019 à Abobo-Baoulé (Abobo), une commune d’Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire.


« La contribution de la femme leader africaine dans le processus de réconciliation nationale », est le thème de cette cérémonie organisée par les femmes de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), présidée par le professeur Georges Armand Ouégnin.

C'est Mme Michaëlle Liade, présidente du comité d'organisation, qui va planter le décor de cette cérémonie, non sans remercier Mme Simone Ehivet Gbagbo la marraine et sa délégation.
Prenant la parole, l’ex-première Dame de Côte d’Ivoire, va rappeler que cette journée mondiale de la femme africaine a été adoptée par les Nations unies (ONU) depuis 1963. Selon Simone Gbagbo, ex-députée de la commune d’Abobo, cette cérémonie a pour but de prôner au sein de la gente féminine ivoirienne, toutes tendances politiques confondues, notamment la paix, la réconciliation, le respect des lois et institutions de la République.

Quant à la parlementaire Bamba Massani, abordant le thème de cette cérémonie, dira que la réconciliation, consiste avant toute chose à rétablir l'unité entre les belligérants ou entités en discorde. Pour elle, la femme leader est une femme qui a confiance en elle, compatissante, aussi battante que solidaire, avec une bonne capacité de management. « La femme leader en Côte d'Ivoire doit s'approprier la réconciliation nationale, identifier les autres femmes leaders du pays, quel que soit leur domaine d'influence et de compétence, afin de participer au processus de réconciliation nationale », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs la conférencière a invité le pouvoir politique actuel, à travailler impérativement à la réconciliation nationale, en libérant tous les hommes politiques et militaires encore en détention, et à assurer le retour au bercail de tous les exilés.

De notre correspondant à Abidjan
Jacob BLAGUE
Mercredi 31 Juillet 2019
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1387 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 1943 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1763 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2985 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1907 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire