Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








CÔTE D'IVOIRE - Groupe "MA GRANDE FAMILLE" : le sketch de la honte

Avec sa récente sortie sur les réseaux sociaux, le groupe "Ma famille", rebaptisé "Ma Grande Famille", vient d'enfoncer un peu plus dans les méandres de la misère, le monde de l'art ivoirien qui était déjà dans un état de santé précaire.


CÔTE D'IVOIRE - Groupe "MA GRANDE FAMILLE" : le sketch de la honte
Lancée en 2002 par la comédienne autodidacte Akissi Delphine Loukou dite Akissi Delta, la série "Ma famille" à très vite connu un vif succès auprès des Ivoiriens, voire des Africains. Toutes les couches sociales se retrouvaient plus ou moins dans les thèmes abordés. L'on peut dire sans risque de se tromper que c'était l'un des rares événements qui permettait aux Ivoiriens, le temps d'un épisode le dimanche, d'oublier qu'ils vivaient dans un pays en guerre, d'oublier qu'à l'extérieur de leur domicile, l'air puait la mort, d'oublier qu'ils vivaient dans un pays victime de la barbarie, de la cupidité et de la bêtise humaine. D'oublier enfin qu'ils vivaient dans un pays dont le seul tort était d'avoir un sol et un sous-sol dont les richesses faisaient pâlir de jalousie certains pays de la sous région, richesses qui attisaient la convoitise de la pire espèce de charognards occidentaux prêts à transformer tout un territoire en un gigantesque cimetière pour faire main basse sur l'eldorado. Bref, la série "Ma famille" rassemblait les Ivoiriens d'horizons différents. Ce fut ainsi jusqu'à l'arrêt de la série en 2007, on ne sait pourquoi.

Douze en plus tard, Akissi Delta et son équipe annoncent leur retour sur la scène avec "Ma Grande Famille", une équipe dit-on, de dimension internationale. Malgré l'absence de certains acteurs phares comme Marie-Laure, rappelée à Dieu dans des conditions déplorables, les téléspectateurs ivoiriens trépignaient d'impatience pour se dilater la rate tous les dimanches, des tribulations des Dent de Man, Akissi Delta et autres Bohiri. Et... patatras !

En effet, depuis quelques temps, les Ivoiriens découvrent avec horreur sur les réseaux sociaux, une équipe du groupe "Ma famille" qui s'installe dans la fange de l'humiliation. Parce que l'un des leurs auraient tenu des propos soi-disant déplacés sur le décès de la belle-fille de Dramane Ouattara, ces comédiens se sont crus obligés de pondre une vidéo dans laquelle ils demandent pardon à la famille présidentielle, poussant même le comble du ridicule et de l'insulte à demander pardon au nom des Ivoiriens !

Que l'on s'entende bien; nous ne nous réjouissons en aucun cas de la mort d'un être humain. Nous ne connaissions ni d'Eve, ni d'Adam la défunte. Même si nous ne présentons pas nos condoléances à la famille présidentielle, nous ne sabrerons pas pour autant le champagne pour arroser cette triste nouvelle.

La troupe "Ma famille" est née dans les années de braise que la Côte d'Ivoire a traversées . Il y a eu et il y a encore des dizaines de milliers de morts et de disparus. De 2002 à 2007, les troupes sanguinaires de Dramane mettent la Côte d'Ivoire en coupe réglée avec la bénédiction et l'appui de la France. Dans le même temps, Akissi Delta et ses amis sont au sommet de leur gloire. Qu'ont-ils fait pour apaiser les coeurs meurtris de tous ces Ivoiriens qui ont perdu parents enfants et biens? Qu'ont-ils fait pour sécher les larmes de ces filles violées dont certaines sont aujourd'hui infectées par le virus du sida? Rien ! Et là, pour une malheureuse phrase à propos du décès d'une parfaite inconnue, c'est le branle-bas de combat ! On se répand en excuses. C'est à peine si on ne se met pas à plat ventre pour demander pardon. Ils auraient encore fait pression sur le "fautif" pour qu'il s'excuse de son impair se serait compris. Mais réunir toute une équipe pour se ridiculiser de la sorte aux yeux du monde relève d'une pitoyable bassesse d'esprit.

Akissi Delta et ses amis devraient savoir que ce sont ces Ivoiriens à qui ils viennent de tourner le dos qui ont fait leur popularité. Drôle de façon de les remercier. Oh maintenant qu'ils sont devenus des "stars" sur le plan continental, ils peuvent se passer de ceux qui les ont fait ! S'ils pensaient que c'était leur façon à eux de participer au processus de réconciliation, c'est raté ! Quel gâchis...

Don Fé
Vendredi 12 Avril 2019
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 09/04/2019 | 1490 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2541 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 2454 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 2099 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 1846 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 3381 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 2847 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 2154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 2027 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 1814 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2014 | 2224 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire