Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








CÔTE D'IVOIRE - Gouvernement réchauffé


« J’entends toujours dire qu’il y a encore beaucoup de corruption. On m’a donné quelques noms de ministres corrompus», a lâché Alassane Ouattara, avant sa réélection à la présidence de la République ivoirienne. En clair, l’homme qui a été, le 25 octobre 2015, reconduit dans la fonction présidentielle n’a pas caché qu’il avait, en possession, la liste des ministres corrompus de son gouvernement. Beaucoup s’étaient d’ailleurs posés la question de savoir si le chef de l’Etat avait choisi de laisser éclater une telle « bombe », juste pour préparer les esprits sur les décisions qu’il prendrait, entre autres, le renvoi des ministres « corrompus » et la lutte contre l’impunité sous son deuxième mandat

Ainsi le vent de la formation d’un nouveau gouvernement qui soufflé ces derniers jours a conduit à la démission du gouvernement Duncan. Mais tout ce qui a été entendu çà et là, au sujet de la nomination d’un nouveau Premier ministre n’est resté qu’au stade de la simple spéculation et des débats de salon. Car, Kablan Duncan a été reconduit dans ses fonctions. On craint alors que le président Ouattara ne serve aux Ivoiriens un gouvernement réchauffé avec les mêmes ministres et ne renoue avec la monotonie.
Or dans certains esprits, le chef de l’Etat attendait simplement l’occasion de sa réélection pour passer un coup de serpillère dans son gouvernement et montrer à l’ensemble des Ivoiriens son intention d’aborder, avec du sang neuf, donc avec des hommes et femmes irréprochables, son second mandat. Il est de coutume que lorsqu’un président est réélu, il procède à des retouches de l’équipe gouvernementale pour éviter la sclérose. D’abord pour un besoin de changement et ensuite permettre à d’autres cadres compétents de proposer des solutions innovantes. Parfois, ce sont des réaménagements techniques qui sont opérés. Des ministres, bien que bons, sont déplacés, juste pour fouetter leur orgueils, redynamiser l’équipe gouvernementale à l’effet de créer une plus grande motivation. Assurément, à chaque étape de la vie d’une nation, ces changements sont nécessaires. C’est en cela que la reconduction de Kablan Duncan peut paraître décevante.

Alain BOUABRE
In La Tribune ivoirienne
Jeudi 7 Janvier 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1230 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire