Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

CÔTE D'IVOIRE - Gagnoa Sous-préfecture / Des partisans d’un candidat indépendant mis aux arrêts


CÔTE D'IVOIRE - Gagnoa Sous-préfecture / Des partisans d’un candidat indépendant mis aux arrêts
Six individus identifiés comme les partisans du candidat indépendant de la circonscription électorale de Gagnoa sous-préfecture, Gnagbodougnoa et Sérihio, Konaté Moussa, sont détenus depuis hier au commissariat du 1er Arrondissement de la cité du fromager. Ils ont été interpellés par les forces de l’ordre suite à une manifestation au siège de la Commission électorale indépendante (Cei) locale et à la préfecture de région pour exiger l’annulation des résultats du scrutin du 18 décembre de la circonscription électorale où leur candidat, selon eux, a été victime de vol de voix de la part du candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Maurice Kakou Guikahué, déclaré vainqueur.
Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Gagnoa, Coulibaly Boubacar, a confirmé l’arrestation des marcheurs qui, selon lui, troublaient l’ordre public. Une enquête, à l’en croire, a été ouverte pour savoir les motifs de cette marche de sorte que leurs auteurs puissent répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes.
Le candidat indépendant Konaté Moussa que nous avons joint par téléphone a dit ne pas être l’instigateur du mouvement d’humeur. «Je suis informé de l’arrestation de mes proches. Mais je voudrais préciser que je ne suis aucunement la personne qui a incité les jeunes en quête de justice à marcher. J’ai déjà porté plainte contre le président de la Cei de Gnagbodougnoa devant le procureur par le truchement d’un huissier. Alors, je ne peux pas remettre en cause la démarche judiciaire entamée. Surtout que la Cour suprême est informée de l’affaire», a expliqué Konaté Moussa qui dit être en déplacement à Abidjan pour suivre de près le dossier.
Pour ce qui est de la mise en liberté de ses proches, il dit être optimiste parce que ses derniers pour lui ont exprimé leurs mécontentements les mains nues.

Doumbia Namory
Correspondant permanent dans la région du Goh
In Notre Voie
Jeudi 22 Décembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 805 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5707 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site