Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









CÔTE D'IVOIRE - GAGNOA : Pose de la première pierre d'un centre de santé communautaire spécialisé.

La pose de la première pierre d'un centre de santé communautaire spécialisé, avec des services entre autres de gériatrie et d'aditologie, a été posée vendredi,19 février dernier à Zapata, l'un des quartiers populaires de Gagnoa. Ce, en présence de Koré Alex César, 4ème adjoint au maire de la commune de Gagnoa et du Pr Borges Pédro, directeur des programmes de l'USTI et de son épouse, Pédro Filomena, présidente de la chambre de commerce et d'agriculture du Portugal en Côte d'Ivoire.


Assué Marie Victorine, présidente nationale du RASACI, réseau des aide-soignantes et auxiliaires de santé de Côte d'Ivoire a affirmé que l'implantation de cet établissement sanitaire spécialisé dans la région du Gôh vient appuyer le plateau technique sanitaire déjà coloré de Gagnoa. " Nous venons en appui pour donner à la région du Gôh un centre de santé spécialisé avec un plateau pédiatrique uniquement pour les couveuses. Mais également un espace pour les diabétiques depuis le traitement thérapeutique en passant par l'accompagnement et la phase de sport et surtout la gériatrie sans oublier un espace pour les drogués. La réalisation de ce projet engage notre responsabilité " a-t-elle fait remarquer.


Pour Kalou Yao Owen, directeur national du RASACI , c'est un véritable challenge parce que pour lui, en rentrant dans le milieu de la santé, leur objectif est d'aider à assainir le secteur privé du point de vue sanitaire et de réduire un temps soit peu le chômage par la formation des agents de santé.
"Nous comptons installer tous les services dans ce futur établissement sanitaire parce que la population est en proie à toutes sortes de maladie. Nous voulons accompagner ce que le ministre de la santé et de l'hygiène publique fait déjà et qui est bien."


Selon le Pr Borges Pédro, l'on ne peut tout avoir en même temps. "Dieu tout puissant ne l'a pas fait. Mais il a donné un temps à toute chose." Il a rendu un vibrant hommage à la présidente nationale du RASACI pour tout le mérite qu'elle a eu en facilitant l'ouverture très prochaine d'un établissement sanitaire doté de plusieurs services avec des soins de qualité. Ceci pour le bonheur des populations de Gagnoa et de route la Côte d'Ivoire.

Jefferson GNABRO, correspondant à Gagnoa
Jeudi 25 Février 2021
La Dépêche d'Abidjan



En Région
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société | Économie