Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - FPI : après les deux congrès, haro sur l’unité du parti de Gbagbo (Papier d’angle)


En l’intervalle d’une semaine, les deux factions du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) ont organisé, chacune, « son » 4è congrès ordinaire pour renouveler ses instances, laissant à la remorque l’unité du parti.

Et pourtant chaque camp a mis un point d’orgue sur « l’organisation d’un dialogue sincère inclusif entre le pouvoir, l’opposition et la société civile en vue d’engager un véritable processus de réconciliation nationale, gage d’une paix durable dans l’intérêt supérieur de la Nation ».

Mieux, les deux tendances opposées du FPI, comme si elles s’étaient concertées estiment que « la vraie réconciliation nationale passe par la libération du président Laurent Gbagbo, de tous les prisonniers politiques militaires et civils, le retour des exilés et l’arrêt de l’acharnement judiciaire contre nos militants et cadres », lit-on dans les différentes résolutions de chaque camp.

Alors, pourquoi le parti de Laurent Gbagbo ne commence-t-il pas à créer les conditions de « sa propre réconciliation interne » au lieu d’étaler un bicéphalisme irritant à la face du monde ? La tendance légale, reconnue par les autorités ivoiriennes, conduite par Affi N’guessan avait même reporté son congrès, initialement prévu en août 2017 pour, disait-elle, donner une chance à la réconciliation interne.

« La décision du report du congrès a été motivée par le fait que nous tenons absolument à l’unité du parti. Nous avons fait droit à un certain nombre d’initiatives en Côte d’Ivoire et à l’extérieur du pays, venant de personnalités qui souhaitent que ce congrès soit reporté afin de finaliser les actions qu’elles ont entreprises», avait expliqué le président Pascal Affi N’guessan.

A ses assises du 28 juillet 2018, au Palais des Sports de Treichville, le camp Affi a fait l’impasse sur cette volonté affichée en public.

Pour la tendance Sangaré, qui se fait appeler les GOR (Gbagbo ou rien), le discours se radicalise davantage vis-à-vis du président statutaire du parti. L’éternelle rengaine est servie sans jamais à en apporter une seule preuve. « Affi est acheté, c’est un judas ou il a trahi Gbagbo…. ».

Cette faction du FPI, selon ses animateurs, incarne la « ligne originelle » du parti et n’ont plus rien « en commun » avec Pascal Affi N’guessan. « Non, c’est faux ! », rétorque un analyste politique.

« Les deux camps ont commun le sigle du parti, les couleurs du parti. Ils se réclament de Laurent Gbagbo, avec pour objectifs de libérer Gbagbo et reconquérir le pouvoir d’Etat avec lui », explique l’interlocuteur.

La difficulté du FPI de refaire son unité réside moins dans l’idéologie de chaque camp que dans les querelles de personne. L’un comme l’autre camp est allé « trop loin dans les invectives et insultes gratuites » fait remarquer cet observateur qui interroge « comment le FPI va-t-il reconquérir le pouvoir d’Etat sans unité ».

Aux dernières présidentielles que la tendance Sangaré a boycottées, Affi N’guessan avait été crédité d’un score de 9%, très loin des 49% de La majorité présidentielle (LMP) de Laurent Gbagbo en 2010.

Dans leur for intérieur, les dirigeants de chaque camp savent que cette division dessert le FPI mais les égos des uns et des autres ont pris le pas sur les intérêts du Front populaire ivoirien. Quid de la pensée de Laurent Gbagbo « asseyons-nous et discutons » ? Le bicéphalisme à la tête du parti peu productif a encore de beaux jours dans le parti rose.

APA
Lundi 6 Août 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Douhouré le 06/08/2018 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous soulevez l’éternel débat entre la légalité et la légitimité. Qu’est-ce qui est le plus important pour un leader de parti politique qui prétend se réclamer de Gbagbo? Être reconnu par Gbagbo, lui-même, ou être reconnu par le régime de ouattara qui, c’est de notoriété publique, est l’adversaire politique juré de Gbagbo? Ce régime n’a-t-il pas juré de vider le Fpi de sa substance ?Ce n’est donc pas la meilleure façon de voler au secours de Affi que de brandir chaque fois l’argument de sa reconnaissance par Ouattara. C’est lui faire un grand tord, au contraire. Car la seule reconnaissance véritable qui puisse lêtre profitable à Affi, qui prétend se réclamer de Gbagbo, c’est la reconnaissance de Gbagbo Laurent,, lui-même, et non celle de Ouattara et de son régime. Mais, sur ce point, la messe est déjà dite. Gbagbo, se sentant trahi, et profondément blessé par Affi n’guessan, veut plus rien à voir avec ce dernier. Affi a mis en doute la signature de Gbagbo, il a esté en justice la candidature de gbagbo à la présidence du Fpi, il a dénié à Gbagbo, le droit de se présenter à la présidence d’un parti qu’il a lui-même créé au prix de mille sacrifices, il a traîné Nady Bamba, la compagne de Gbagbo Laurent dans la boue de la presse ivoirienne. Qu’Affi soit donc courageux, et qu’il aille créer son parti, et qu’il rende à Gbagbo ce qui est à Gbagbo. On ne doit pas s’accrocher au cercueil d’un cadavre, disait-il? Et sur ce point, Affi avait raison, sauf que Gbagbo n’était pas encore mort politiquement, et pour ne pas mourir politiquement, comme le souhaite ses adversaires, Gbagbo Laurent a demandé à revenir dans le jeu politique, en postulant à la présidence du Fpi. C’est cette candidature que Affi N’guess Lui a contesté de façon violente, mesquine, en s’alliant à la justice de vainqueurs du régime de Ouattara. N’eut été la résistance des Gor, Gbagbo Laurent serait aujourd’hui mort politiquement. C’est les Sangaré, les Akoûn, les Danon Djedjé, les Koua qui ont ressuscité politiquement Gbagbo Laurent. Affi a donc perdu son bras de fer avec Gbagbo. S’il veut revenir au Fpi, reconnu par Gbagbo, qu’il s’alligne derrière l’équipe de Sangaré. Sinon il peut continuer avec son pseudo Fpi, reconnu par le pouvoir ouattara et la France.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 3365 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/06/2018 | 1219 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/06/2018 | 1798 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2018 | 1990 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site