Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








CÔTE D'IVOIRE - Dérives tribalistes et injures dans le jeu politique : Des femmes élues et leaders en campagne pour le bon ton


Les signaux que envoient certains leaders politiques dans la société ivoirienne sont très alarmants. A côté des dérives tribalistes, ethnicistes et xénophobes qui compromettent dangereusement la paix et la cohésion sociale, des injures d’une rare virulence portant gravement atteinte à la morale et à la dignité humaine, ont commencé à empoisonner la vie politique. Face à toutes ces dérives, des femmes, élues de la Nation, leaders de la société civile et chefs d’entreprises ont décidé de prendre leur bâton de pèlerin pour éviter que la Côte d’Ivoire ne sombre à nouveau. Dans cette dynamique, ces femmes leaders, avec à leur tête l’honorable Mys Dogo Logboh Belmonde, vice-présidente de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, ont décidé de faire le tour des guides religieux et des premières personnalités de la République pour requérir leur implication et leur soutien afin de faire baisser la tension.

A cet effet, cette délégation a échangé ce mardi 5 février 2019, avec le Cardinal Jean Pierre Kutwa, guide de l’Eglise catholique en Côte d’Ivoire. Au terme de cette audience qui a eu lieu à la résidence du Prélat à Cocody, la vice-présidente de l’Assemblée nationale a demandé pardon au nom de toutes les femmes de Côte d’Ivoire pour cette mauvaise image que certaines femmes renvoient à l’opinion. « Avec le Cardinal Kutwa, il a été question de la vie de la Nation et de présenter des excuses et le pardon des femmes élues que nous sommes à la nation ivoirienne, de présenter le pardon des femmes en général à la Nation ivoirienne. Parce que pour une fois dans ce pays, ce sont les femmes qui ont donné le ton de la violence verbale, autant nous disons qu’il est inacceptable que les femmes parlent de xénophobie et de haine, autant nous disons que notre collègue n’aurait jamais dû faire cette vidéo insultante », a indiqué d’entrée Mys Belmonde avant de poursuivre en ces termes : « En retour, le Cardinal nous a prodiguées des conseils et nous lui avons décliné notre vision. Il est la première personnalité que nous rencontrons et nous rencontrerons d’autres encore.

Le Cardinal a souhaité qu’au sortir de toutes nos rencontres, nous puissions avoir un forum des femmes parce que, selon lui, lorsque la main de l’homme veut détruire, c’est la main de la femme qui l’arrête. Mais il se trouve que dans notre cas, c’est la main de la femme qui veut détruire cette fois-ci. Qui donc arrêtera cette main ? C’est pourquoi le chef de l’Eglise catholique nous a félicitées et a demandé que nous continuions notre démarche », a ajouté la vice-présidente de l’Assemblée nationale qui avait à ses côtés l’honorable Sidonie Asseu, député d’Akoupé. En dehors du Cardinal Kutwa, Mys Dogo Belmonde a indiqué que la caravane des femmes leaders va aussi rencontrer la Grande chancelière Henriette Dagri Diabaté ce jeudi 7 février, les présidents des partis politiques, les responsables des structures féminines des partis politiques, le COSIM, la Chambre des Rois et Chefs traditionnels et même le chef de l’Etat afin de prôner le bon ton et préserver la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.
Jeudi 7 Février 2019
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1274 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 964 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire