Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









CÔTE D'IVOIRE - "Cela fait bientôt cinq ans que le pouvoir d’Alassane Dramane Ouattara reste fermé aux discussions"


ADRESSE AU PEUPLE IVOIRIEN ET A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE


Démocrates ivoiriens, démocrates africains, démocrates du monde entier,


En 2010, l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire s’est tenue dans des conditions anormales. En effet, alors que Laurent Gbagbo au nom de la paix pour son peuple, a respecté tous les points des accords des discussions qu’il a engagées, suite à la tentative de coup d’Etat dont son pouvoir a été l’objet, la rébellion n’a pas effectué le désarmement de ses combattants, seul point qui lui avait été demandé dans les différents accords. Nous connaissons les conséquences dramatiques que cela a entraînées pour le pays. Le peuple durement éprouvé en souffre quotidiennement. Il faut noter que dès 2011, le front populaire ivoirien a demandé au pouvoir, ancienne rébellion, d’ouvrir des négociations pour régler la crise postélectorale. Le pouvoir a promis la réconciliation nationale. Le pouvoir devait également organiser un référendum pour vider les malentendus sur l’article 35 de la Constitution. Rien de tout cela n’a été respecté. Cela fait donc bientôt cinq ans que le pouvoir d’Alassane Dramane Ouattara reste fermé aux discussions malgré les appels répétés de l’opposition. La coalition nationale pour le changement a repris les différentes revendications. Face au refus du pouvoir à discuter pour mettre sur pied des conditions consensuelles d’élection, le Front populaire ivoirien n’a pas d’autres choix que d’appeler aux manifestations pacifiques qui sont une expression démocratique. Ainsi donc, le FPI, à l’issue de son comité central extraordinaire du 7 septembre 2015, demande au peuple de descendre dans les rues si la Constitution ivoirienne venait à être violée. Peuple de Côte d’Ivoire, Ivoiriens, Ivoiriennes, votre destin est dans vos mains. Exigez la démocratie en Côte d’Ivoire, partout où vous vous trouvez pour que le bien-être dont vous avez droit soit. Le devoir vous appelle donc. Vive la Côte d’Ivoire !

Claude Koudou
Mardi 15 Septembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1852 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1956 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3860 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 765 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 801 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire