Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - CPI - Selon le témoin P-97, Blé Goudé engendrait la jalousie parmi les jeunes leaders


Grâce à la volonté exprimée du témoin P-97 de rendre sa déposition publique, le procès Gbagbo/Blé Goudé a échappé à une deuxième journée consécutive de huis clos. P-97 profite de la publicité des débats pour récuser la méthodologie de l'accusation et il dresse le portrait d'une « Galaxie Patriotique » d'après 2002 sur fond de jalousie et de soif d'appartenance à l'armée.

Il est 11h45. Le juge-président, Cuno Tarfusser, rend la décision de la chambre prise à la majorité : le témoignage de P-97 se fera à huis-clos. Malgré la volonté affichée d’avoir des audiences publiques, la chambre explique que les tentatives de découverte du nom du témoin sur les réseaux sociaux ont motivé cette décision ayant pour but de protéger le témoin.

Huis-clos : un coup oui, un coup non

Mais P-97 prend la parole : « Je suis venu ici pour contribuer à la manifestation de la vérité (…) je souhaite continuer la déposition de façon publique. »

Les parties prennent à leur tour la parole. Du côté de l’accusation, Eric Macdonald, le substitut de la procureure, évoque les responsabilités de protection de la chambre « en dehors des souhaits du témoin » et plaide donc pour un témoignage à huis-clos. À contrario, Emmanuel Altit, l’avocat français de Laurent Gbagbo, en appelle à ne pas « paternaliser » le témoin. « Je ne comprends pas cette volonté de mettre sous tutelle des êtres humains qui ont pris leur responsabilité », précise t-il. Même son de cloche dans la défense de Charles Blé Goudé : Claver N’Dry, un des avocats de Blé Goudé, considère le témoin comme la personne la plus à même d’apprécier « la sécurité ou l’insécurité dans laquelle il peut se retrouver ». Il rappelle aussi que le témoin avait souhaité témoigner uniquement si son témoignage était public.

Les juges prennent la décision de délibérer de nouveau pour une quinzaine de minutes. À leur retour, Tarfusser annonce : « Étant donné ce que le témoin vient de dire (…) la chambre décide que le témoignage se poursuivra en audience publique. » Le juge italien met toute fois en garde les personnes qui cherchent à divulguer des informations pouvant révéler l’identité du témoin : « si ces interférences (…) se poursuivent (…) la chambre pourrait prendre des mesures comprenant la suspension de la publicité des débats. »

Donneurs de leçons

Alors que l’interrogatoire doit reprendre, le témoin entame un monologue remettant en cause la méthodologie de l’accusation. Il revient sur la présentation d’une vidéo où Blé Goudé se présente comme le « général de la rue ». « M. Macdonald, ça ne fonctionne pas bien comme ça ! » reproche le témoin pour qui le moment de diffusion de cette vidéo donnait l’impression que son témoignage allait avec une « hypothèse » où Blé Goudé « était le patron de la galaxie patriotique » qui ferait que « les éventuels dérapages et crimes pourraient donc lui être imputés ».

Pour exprimer son désaccord avec cela, il ajoute : « Quand je vois Blé Goudé qui dit (à la télévision, ndlr) qu’il est le président de tout ça (de tous les groupes qui formeraient la Galaxie Patriotique, ndlr), je m’en moquais ». Il précise : « Au moment où Blé Goudé prétendrait être le chef de tout cela il y a certains leaders qui se sont fait appeler Maréchal. Ca veut dire qu’ils ne pouvaient pas se soumettre ».

Après ce discours, Tarfusser réprimande le témoin: « Vous n’êtes pas ici pour donner des leçons au procureur (…) ni à la défense. Vous êtes ici pour répondre à des questions. » Avant de reprendre, Macdonald reviendra brièvement là-dessus : « Ne tentez pas de lire dans mes pensées (…) Nous reviendrons plus tard à tous ces sous-groupes au sein de la Galaxie, n’ayez crainte. »

Soif d’entrer dans l’armée

Interrogé sur les parlements et les agoras, le témoin revient sur leurs contenus. Macdonal lui pose une question sur les « thématiques pour la défense de la patrie » développés lors de ces rassemblements à partir de 2002. « On est à une époque où la pauvreté sévit, explique P-97. On avait pas besoin d’une thématique pour mobiliser les jeunes dans l’armée, les mouvements d’autodéfense ou bien les milices ». Il précise : « Dans l’imaginaire de chacun, en étant dans une milice ou un mouvement d’autodéfense, on serait automatiquement enrôlé dans l’armée quand le pays sera stabilisé (…) ça suffisait pour mobiliser (…) les jeunes se bousculaient, chacun voulait être dans l’armée ».

Le témoin expliquera ensuite que le terme « Galaxie Patriotique », n’a commencé à exister, selon lui, qu’à partir de 2003 car avant, il n’y avait que l’Alliance des jeunes pour sursaut national (AJSN).

Blé Goudé, sujet de jalousie ?

Il revient ensuite sur la jalousie que Blé Goudé suscitait à cause de son rapport avec Gbagbo. Ces leaders « mécontents » au sein de la Galaxie auraient dit au témoin qu’ils avaient le sentiment « que Blé Goudé reç(evait) de l’argent de la présidence ». Il donne l’exemple d’une manifestation des patriotes : « Ils ne comprenaient pas pourquoi Blé Goudé était dans un véhicule alors qu’eux devaient marcher ». Pour le témoin, les leaders qui se plaignaient étaient nombreux. Il donne des numéros affiliés à des noms sur une liste donnée par le bureau du procureur. C’est aussi, pour le témoin, cette proximité entre Blé Goudé et la présidence qui aurait engendré « la floraison des mouvements » au sein de la Galaxie patriotique. « Beaucoup avaient le sentiment que pour que le président (Gbagbo, ndlr) vous reçoive il fallait que vous ayez un groupe », résume t-il.

Lire la suite
Jeudi 9 Juin 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 856 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Conflits inter-communautaires : Des morts et plusieurs blessés dans l’ouest Un conflit inter-commun… https://t.co/ludWYLSJ3M

Facebook

Partager ce site