Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

CÔTE D'IVOIRE - Arrestation de Sam l’Africain: Affi N’guessan dénonce une ‘’grave atteinte’’ aux libertés d’opinion


Le Président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N’guessan a dénoncé, samedi, au lendemain de l’arrestation de l’opposant Sam Jichi Mohamed dit Sam l’Africain, une ‘’grave atteinte aux libertés d'opinion et d'expression’’, exigeant dans la foulée sa ‘’libération immédiate’’.

‘’Cette énième arrestation est une grave atteinte aux libertés d'opinion et d'expression et dévoile une logique de musellement de l'opposition et d'intimidation de ses leaders (…)’’, écrit dans une déclaration M. Affi, également Président de l’Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire (AFD-CI, une coalition de l’opposition).

‘’Le Front populaire ivoirien et l’AFD-CI apportent leur soutien et leur solidarité à Sam l’Africain’’ et ‘’condamnent l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir’’, poursuit Pascal Affi N’guessan qui ‘’exige la libération immédiate de Sam l’Africain’’.

Le Président du FPI lance également un appel à la ‘’mobilisation aux démocrates et à toutes personnes éprises de liberté pour faire barrage à cette dictature rampante qui maintient dans les geôles du pouvoir des centaines d'ivoiriens et qui empêche des milliers d'exilés politiques de rentrer au pays’’.

Sam l’Africain a été déféré vendredi au Parquet d’Abidjan qui l’a traduit devant le Tribunal correctionnel après son interpellation pour avoir tenu des propos incitant à la ‘’haine tribale, à la xénophobie et à la révolte des militaires’’, selon un communiqué du Procureur de la république.

Au cours d’un meeting le 11 mars dernier à Yopougon (Ouest d’Abidjan), rapporte le communiqué, Sam l’Africain, a tenu des propos d’une ‘’particulière gravité au moment où les plus hautes autorités de notre pays œuvrent à la réconciliation nationale et à la restauration de la cohésion sociale’’. Ces propos sont ‘’constitutifs d’infractions prévues et punies par les articles 199, 200 et 201 du Code Pénal’’, conclut le texte.

APA
Lundi 20 Mars 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 790 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5704 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site