Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - Amadou Soumahoro : « S’ils continuent, on demandera à Alassane Ouatera d’être candidat en 2020 »


Alassane Ouattara candidat pour un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire. Une possibilité pas totalement exclue par Amadou Soumahoro. Lors du lancement officiel du fonds de solidarité et de soutien aux militants du Rassemblement des Républicains (Rdr) le vendredi 12 août 2016 à Cocody, le Secrétaire général du parti présidentiel a évoqué cette possibilité.

Amadou Soumahoro qui répondait aux critiques de l’opposition sur le projet de réforme constitutionnel porté à Alassane Ouattara a fait savoir que les militants de son parti pourraient solliciter le chef de l’Etat pour un troisième mandat si ces critiques venaient à se poursuivre. « Le chef de l’Etat ne sera pas candidat à sa propre succession. C’est un démocrate convaincu et un homme de parole. Mais, s’ils continuent, nous, militants du Rdr, on demandera au président Ouattara d’être candidat à sa propre succession et nous lui donneront le pouvoir. Il en a les moyens. Il a les hommes, les femmes et un bilan à la tête de l’Etat », a martelé le premier responsable du Rdr.

Amadou Soumahoro a également invité ses militants à « faire barrage » aux pourfendeurs de la réforme constitutionnelle. « Il est important que nous continuons de nous mobiliser pour maintenir le climat de paix afin de préserver les acquis sociaux. Il nous faut être vigilants et solidaires face aux ennemis de la paix, face aux prises de position incongrues de certains responsables de l’opposition. Le combat n’est pas encore terminé », a-t-il déclaré avant d’ajouter: « Nous avons le devoir de faire barrage à ses amateurs rompus à la violence. Il nous faut donc être vigilants, unis et solidaires, face aux ennemis de la paix et de la stabilité. Soyons vigilants, unis et solidaires face aux prises de position incongrues, de la part de certains responsables de l’opposition et autres partis politiques. Nous avons le devoir de faire barrage, à ces fossoyeurs de la démocratie rompus dans la manipulation, l’intoxication, la désinformation et la violence.Nous avons le devoir de soutenir et d’approuver, avec une très large majorité, la nouvelle constitution que le Président de la République, se propose de soumettre au suffrage populaire, à travers un scrutin référendaire ».
Lire la suite
Lundi 15 Août 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1252 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire