Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - Affaire Brice Siesson: Accusé, Evariste Méambly s’explique

Atteint d’une balle le 22 février, le décès du jeune Brice Siesson qui suscite beaucoup d’intérêts dans l’opinion, met en cause le président du conseil régional du Guémon.


Depuis quelques jours, les réseaux sociaux et certains confrères se font l’écho du meurtre par balle, à la résidence du député Evariste Méambly, du jeune Brice Yehi Siesson, qui serait étudiant à l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm). Cette affaire qui suscite tant d’intérêt dans l’opinion pointe un doigt accusateur sur l’un des gardes du corps du parlementaire, qui aurait ouvert le feu sur la victime. Blessé le 22 février, Brice Siesson rendra l’âme dans une clinique de la place le 26 du même mois. Le principal mis en cause dans cette affaire explique les circonstances du drame.

Présences imprévues

Le jour des faits, le parlementaire et son équipe s’apprêtent pour une mission de bilan des activités du conseil régional dans le Guémon. Comme à son habitude, ses collaborateurs devant sa résidence à Cocody les ambassades s’activent aux derniers réglages avant de prendre la route pour récupérer les membres de sa délégation dans une station-service sur l’autoroute du nord, côté Yopougon.

« Pendant les préparatifs, je suis à l’intérieur de ma résidence, je ne vois pas ce qui se passe dehors. Dès que mon véhicule sort, nous prenons immédiatement la route », précise Evariste Méambly. C’est donc dans cette ambiance que le chef de cabinet voit venir le jeune Brice Siesson et deux autres personnes qu’il présente comme étant des marins, dont un en service à Assinie Mafia. Le chef de cabinet qui ne les connaît pas au nombre des collaborateurs de son patron et qui ne les a pas prévus au voyage veut savoir l’objet de leur présence.

Le défunt explique qu’il veut prendre part au voyage avec ses deux amis dans le convoi du député. Cette requête se heurte au refus catégorique du chef de cabinet. Après des échanges, il est convenu que les « intrus » prennent place dans un des véhicules pour descendre à Yopougon au lieu de rassemblement de l’équipe du député. Mieux, le défunt aurait expliqué qu’il a réservé une place dans le car de transport commis par les populations et qui devrait rejoindre le Guémon dans le cadre de la mission du député et président du conseil régional.

Accident de tir ?

Le jeune Brice Siesson et ses deux amis marins prennent dont place dans un des véhicules. « Juste quelques minutes après le départ de ma résidence, l’un de mes chauffeurs s’arrête, fait de grands signes. Tous les véhicules s’immobilisent, nous mettons pieds à terre. C’est en ce moment que je découvre l’horreur », explique Evariste Méambly. Qui confie que c’est en cet instant précis qu’il a su la présence de ces trois personnes dans son cortège.

Sur les circonstances du drame, les occupants du véhicule lui expliquent qu’un des marins manipulait son pistolet automatique lorsqu’une balle est partie et a atteint Brice Siesson à l’abdomen. « Ce marin est connu, il ne fait pas parti de ma garde. Pour les besoins de l’enquête, je ne veux pas le citer ici », confie le député. Qui dit avoir donné des instructions pour conduire le blessé aux urgences du Chu de Cocody. D’où il a été évacué à l’institut de cardiologie de Treichville ensuite aux urgences du service de chirurgie digestive du Chu de Treichville, qui a conseillé la clinique Farah de Marcory, à cause de son plateau technique plus adapté à la situation.

« J’ai déboursé la somme de 1,5 million de Fcfa exigée comme caution avant l’intervention chirurgicale pour sauver Brice. J’ai continué la prise en charge. J’ai même échangé quelques instants avec Brice au téléphone. Il allait mieux après son opération, lorsque nous avons été informés de son décès par la clinique le 26 février. Quel type de criminel suis-je pour sauver celui qu’on prétend que je voulais tuer ? », s’interroge Evariste Méambly. La dépouille du jeune Brice Siesson a été déposée à la morgue du Chu de Yopougon.
Lire la suite
Samedi 10 Mars 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 2122 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/06/2018 | 1053 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/06/2018 | 1482 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2018 | 1736 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - POL DOKOUI REPOSE À JAMAIS AU CIMETIÈRE DE PÉHÉKANHOUÉBLI, SON VILLAGE, DANS LE DÉPARTEMENT DE TOUL… https://t.co/sK7ukaPeog

Facebook

Partager ce site