Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Burundi : le gouvernement met en garde la communauté internationale

Après un week-end de trêve au Burundi, l'opposition avait appelé à la reprise des manifestations anti-troisième mandat. Un appel moins suivi que les semaines précédentes : quelques centaines de personnes se sont mobilisées dans la capitale, ce lundi. Et pour la première fois, le gouvernement burundais s'est exprimé sur la crise qui touche le pays.


Le gouvernement burundais était bien silencieux depuis le début de la crise. Il a fallu attendre la nuit du 25 au 26 mai pour qu’il s’exprime pour la première fois. Une adresse lue dans la nuit par le secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Philippe Nzobonariba. Le document insiste sur la nécessité de respecter les institutions du Burundi : « Le gouvernement du Burundi tient à souligner qu’il est nécessaire de respecter les institutions concernées du Burundi. A cet égard, le gouvernement du Burundi ne négociera ni ne discutera des questions qui tendent à saper ses institutions. Ceci est la ligne rouge qui doit guider ceux qui cherchent à collaborer avec le gouvernement. Le président Nkurunziza a réaffirmé que s’il venait à être élu par le peuple en vertu de la Constitution, ce sera son dernier mandat ».

A quelques jours d’un nouveau sommet des chefs d’Etat des pays africains comme le Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Burundi bien sûr, dimanche Dar es-Salaam. Bujumbura qui est de plus en plus sur la sellette a voulu marquer son territoire « la ligne rouge » à ne pas franchir. La question du troisième mandat est donc non négociable. Et pour que ce soit encore plus clair, le gouvernement annonce qu’il va financer lui-même les élections, certains pays donateurs ayant suspendu leur aide. Il n’y aura pas d’autre report malgré les demandes insistantes de la communauté internationale.

Le gouvernement met donc clairement en garde la communauté internationale et dénonce des efforts diplomatiques visant à « saper » ses institutions : « La récente tentative de coup d’Etat avait pour objectif de faire en sorte qu’il y ait un gouvernement de transition au Burundi, longtemps réclamé par les organisateurs des manifestations. Malgré cette tentative que seule l’histoire jugera, le Burundi a, en tant que membre responsable de la communauté internationale, ouvert ses portes à tous ceux qui souhaiteraient de bonne foi découvrir la vérité. Le gouvernement a affirmé que les faits sur le terrain contredisent ces rapports qui inspirent les médias internationaux et qui façonnent malheureusement l’opinion internationale et régionale. Le gouvernement regrette que certaines délégations d’envoyés spéciaux et des comités d’éminentes personnalités dépêchées par la communauté internationale pour aider à trouver des solutions à la crise actuelle débarquent au Burundi avec des idées et des recommandations préconçues, sans se donner la peine de vérifier les faits sur le terrain », ajoute dans sa déclaration Philippe Nzobonariba.

Lire la suite
Mercredi 27 Mai 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2953 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2318 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2116 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1054 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Katé Gnatoa, le colonel qui a « accepté de lire une déclaration de coup d’Etat en Côte d’Ivoire pour de l’argent »… https://t.co/NsA800hD3Y

Facebook

Partager ce site