Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Burkina Faso : vers la fin du coup d'Etat

Un groupe de jeunes commente la situation du pays depuis la capitale, alors que le président Kafando vient d'être officiellement réinstallé à la tête de l'Etat.


Burkina Faso : vers la fin du coup d'Etat
A l’ombre d’un arbre, ils sont assis sur des bancs en bois ou sur leurs motos. Il y a là «le Major» et ses «éléments» : «Bak Le Boss», «Libanais», «Commandant de l’aviation», «Delaware», «Omar le Diamant», «Copa» (un joueur de foot), et encore bien d’autres. Tous sont des jeunes hommes d’Hamdallaye, un quartier populaire de Ouagadougou, la capitale burkinabée.

Ils ont l’habitude de se rassembler le dimanche en pleine rue pour discuter et boire le thé. Ensemble, ils constituent un «grin», comme on appelle ces groupes informels de jeunes au Burkina Faso. Il a même un nom : «Massachussets», d’après le prestigieux Massachussets Institute of Technology (MIT). Karim sourit : «Parce que c’est le coin des savants.»

«Il n’y a rien, les banques sont fermées»

Mais depuis le coup d’Etat, la semaine dernière, le grin se rassemble tous les jours. La ville est bloquée par le coup d’Etat. Plus de travail, il ne reste qu’à boire le thé. «Financièrement, ça ne va pas», dit Soumaïla. «Demain, c’est la fête [de la «Tabaski», comme on appelle au Burkina la fête musulmane de l’Aïd el-Kebir, ndlr], mais on ne sait pas comment on va faire. Il n’y a rien, les banques sont fermées.» Moussa intervient : «Déjà, on ne fait plus qu’un repas par jour.» Un autre ajoute : «La majorité des Burkinabés vivent au jour le jour. Si tu ne sors pas, tu n’as pas d’argent».

Tous les jours, les membres du grin se redonnent les informations sur les événements, s’échangent des SMS, parlent de ce qu’ils ont vu en ville et écoutent la radio, l’oreillette du téléphone collée au tympan toute la journée. Ils écoutent RFI, mais aussi Radio Oméga. Cette dernière s’est rendue célèbre en continuant d’émettre pendant l’insurrection d’octobre 2014, qui a conduit à la chute du président Blaise Compaoré. Cette fois, elle a été coupée dès le jour de la prise d’otage du Président et de ses ministres par les putschistes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Ils ont brûlé les motos de ses journalistes. Mais «depuis avant-hier», elle émet à nouveau, se réjouit Soum.

La mystérieuse 108 FM

Quand les radios ont cessé d’émettre pendant les premiers jours du putsch, une mystérieuse «radio de la résistance» est apparue sur 108 FM. Elle a relayé les messages du président du Conseil national de la transition, Chérif Sy, qui appelait à la résistance. Et les conseils des organisations de la société civile, qui «donnaient rendez-vous, demandaient à ce qu’on barre les goudrons, et à ce qu’on se disperse sans chercher le combat», explique Soumaïla, qui a «manifesté, bien sûr».

Ce mercredi, les nouvelles sont bonnes. Les putschistes du RSP ont signé un accord avec les troupes loyalistes qui encerclent la capitale, et exigent leur reddition. La garde présidentielle accepte d’être cantonnée. Le président de transition, Michel Kafando, vient d’annoncer qu’il est de retour. Une médiation de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest est arrivée à Ouagadougou – pas moins de trois chefs d’Etat.

Lire la suite
Jeudi 24 Septembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 875 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Conflits inter-communautaires : Des morts et plusieurs blessés dans l’ouest Un conflit inter-commun… https://t.co/ludWYLSJ3M

Facebook

Partager ce site