Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Burkina Faso-Côte d’Ivoire : L’extradition de Blaise Compaoré de nouveau sur la table ?


Une information faisant état d’une possible collusion, d’un deal ou d’un pacte de non agression entre certains Etats africains et Al Qaeda fait sa route. Selon l’Agence Reuters, qui a tout mis au conditionnel pour éventuellement palper les réactions, des documents retrouvés sur les traces de Ben Laden, au Pakistan, parleraient de tels genres d’accords entre la Mauritanie avec l’organisation terroriste. Les points de cet accord sont troublants : un pacte de non agression pendant un an contre un versement de 10 à 20 millions d’euros et libération des prisonniers. Naturellement, la Mauritanie a démenti l’information.

L’attentat contre le général Lansana Conté sur les rails d’Enco-5

En 2005, la Mauritanie avait tiré l’oreille de la Guinée sur un camp d’entrainement djihadiste au Burkina Faso… La chasse aux terroristes n’avait rien donné, parce que les enquêteurs guinéens avaient trouvé opportun de se faire accompagner par des journalistes dans leurs investigations et l’affaire a été classée. Voilà qu’un autre détail vient réveiller leurs soupçons, qui dit que de tels deals existeraient entre Blaise Compaoré et les groupes djihadistes. Des indices accablants chargent l’ancien président du Faso : Ses médiations adroites avec les preneurs d’otages occidentaux avaient laissé des doutes, maisl’attaque du Splendid, à Ouagadougou, en janvier 2016, 15 mois après la chute de son régime, qu’on croyait fortuite, pourrait trouver son explication.

Ces informations mettent un cailloux dans la botte de la Mauritanie : dealer avec les terroriste c’est à s’y méprendre leur donner des moyens de continuer leur lutte dans d’autrespays. Ensuite, ces informations troublent davantage le sommeil de Blaise Compaoré, déjà hanté par les démons de jadis, de naguère et d’antan. Les casseroles tintent inexorablement.

Enfin, ces informations, si elles étaient avérées, risquent de compromettre les relations détendues, de façade, qu’ont affichées pour les caméras, au sommet de l’UA d’AddisAbeba, en janvier dernier, Kaboré et Ouattara. Déjà, le FPI de Laurent Gbagbo bien mal en point, à cause des dissensions internes, arrive à dire que l’octroi de la nationalité ivoirienne à Blaise est une mauvaise chose et que Blaise ferait bien d’aller répondre de ses actes au Burkina.
Lire la suite
Vendredi 4 Mars 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1208 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2478 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3116 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire