Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Bongouanou: Un cocu abat l'amant de sa femme et se suicide


Yao Kouakou, ne pouvant plus supporter d’être cocufié, a tué l’amant de son épouse avant de se donner la mort dans le département de Bongouanou.
Le drame s’est produit le 17 septembre, dans le village d’Afféry 2, dans la sous préfecture d’Andé. Selon des informations recueillies sur place, tout serait parti d’une banale causerie au sujet de l’infidélité au sein des couples. Informé pendant ces débats d’une relation intime qu’entretiendrait son épouse avec leur voisin, Yao Kouakou Laurent, pris de "rage", va chercher son fusil de calibre12 et tire à bout portant sur Essé Kouamé, soupçonné de coucher avec sa femme. Le tuant sur le champ.

Quelques instants après son crime, le cocu se donnera lui aussi la mort avec la même arme. Provoquant la stupeur dans le village d’Afféry 2 et suscitant des commentaires de toutes sortes. La brigade de gendarmerie de Bongouanou alertée, a fait le constat en attendant de mener des enquêtes pour de plus amples informations sur ce drame.

AIP
Vendredi 28 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE