Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Bongouanou – Après avoir passé la nuit avec elle, il la taillade à l’aide d’un couteau


Un ressortissant guinéen, d’environ 20 ans, vendeur dans une échoppe, a , après avoir passé la nuit avec elle, à Bongouanou (centre, région du Moronou).
Nuque fendue, bras tailladés, visage ensanglanté et boursoufflé et cou portant des marques, la victime, qui répond aux initiales K. A.S, n’oubliera pas de sitôt, ce ‘’client d’une nuit’’ qui a manqué de lui ôter la vie, mardi matin, n’eût été la promptitude des voisins et des services d’urgence de l’hôpital général de Bongouanou, où elle a été admise, à moitié inconsciente.
D’après des témoins, l’homme venu boire, dans un maquis du quartier Kangandi, n’a pu résister au déhanchement de la belle serveuse, à laquelle il propose de passer la nuit, à son domicile, à la fin de son service, en échange d’une forte somme d’argent.
Ainsi, après avoir assouvi son désir, toute nuit, dans son magasin, refuse, le lendemain, d’honorer ses engagements en s’acquittant de l’argent proposé, proférant plutôt des menaces en la couvrant d’injures et de propos dégradants. N’en pouvant plus de supporter cette humiliation, l’infortunée se jette alors sur son partenaire indélicat et lui empoigne ses organes génitaux.
L’homme, pour se dégager de l’étreinte, se saisit d’un flacon d’insecticide sur un étal, et asperge le visage de la jeune femme qui, aussitôt, lâche prise. Puis, il se saisit à son tour d’un couteau et assène plusieurs coups à la jeune serveuse. C’est alors que des voisins, accourus à l’appel aux secours, vont prestement intervenir pour arrêter le jeune homme.
Les chefs de communauté se sont saisi de l’affaire, avant qu’elle ne soit portée devant les tribunaux et, grâce à leurs bons offices, sont parvenus à réconcilier le couple d’une nuit. Par suite de cet accord, a-t-on appris, le délinquant a été relâché par des résidents.

AIP
Jeudi 29 Août 2013
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société