Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Bombardement de Bouaké en 2004 : Voici ceux qui ont donné l’ordre pour les avions de guerre de Gbagbo


Bombardement de Bouaké en 2004 : Voici ceux qui ont donné l’ordre pour les avions de guerre de Gbagbo
Le 6 novembre 2004, l’armée de Laurent Gbagbo bombardait la force française Licorne, faisant dix morts et trente-huit blessés. Treize ans plus tard, de nombreuses zones d’ombre demeurent. JA lève un coin du voile.

Un bruit sourd, une explosion, un silence et une seconde qui paraît une éternité. L'air est chargé de poussière blanche et de poudre à l'odeur âcre. Sonné, le soldat E. reprend difficilement ses esprits, constate que ses mains sont toujours là. Il a mal aux jambes mais n'ose pas baisser le regard. Enfin, la fumée se dissipe. S'offre alors à lui un spectacle de désolation. Celui d'une scène de guerre qu'il décrit ainsi: « Je distingue un mort au sol, la tête sur une marche où coulent les dernières giclées de sang, son casque a été arraché, il n'a plus son bras droit ni son gilet pare-balles, déchiré et éparpillé en plusieurs morceaux. » Il est 13 h 20 (heure Gmt) ce 6 novembre 2004, le lycée Descartes de Bouaké, où est basé un détachement de la force française Licorne, vient d'être bombardé par l'armée ivoirienne. Le bilan est lourd: dix morts (neuf militaires français et un civil américain) et trente-huit blessés.

Près de treize ans après les faits, au bout de douze années de procédure judiciaire en France, cet événement tragique, qui a bouleversé les relations franco-ivoiriennes, n'a pas livré tous ses secrets. Aujourd'hui encore, à Abidjan comme à Paris, les témoins de l'époque expriment les mêmes réticences à livrer leur version des faits. « Je ne veux plus évoquer cette affaire. C'est à cause d'elle qu'on en est arrivé là », lâche Kadet Bertin Gahié, ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo, pour qui la chute en 2011, et aujourd'hui le jugement pour crimes contre l'humanité à la Cour pénale internationale seraient les conséquences des événements de Bouaké. « C'est une affaire extrêmement sensible. Tout est politique », résume ainsi une source judiciaire ivoirienne.

Le bombardement de Bouaké se déroule au troisième jour de l'opération ivoirienne baptisée Dignité, et élaborée afin de permettre au président Laurent Gbagbo de reprendre le nord de la Côte d'Ivoire, alors contrôlé par les rebelles des Forces nouvelles. Depuis la tentative de coup d'État de septembre 2002, le pays est coupé en deux, séparé par une zone dite de confiance où patrouillent les Casques bleus de l'Onuci (Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire), appuyés par les soldats de la force française Licorne. Gbagbo n'en fait pas mystère: las d'attendre une opération militaire de la France pour désarmer les rebelles, il songe à lancer lui-même une offensive. Et Bouaké, considéré comme la capitale de la rébellion, où se trouvent son état-major et des unités de combat, s'impose comme une cible prioritaire.

Pression

C'est presque mot pour mot ce qu'il confie à l'ambassadeur de France, Gildas Le Lidec. Le 2 novembre 2004, ce dernier est reçu en audience par le chef de l’État ivoirien, en compagnie du général Poncet. Les deux officiels français tentent de dissuader Gbagbo de « traverser la ligne de confiance », mais ce dernier semble ne rien vouloir entendre.

Il est « fâché », évoque « la pression des militaires» et ne raccompagne pas ses invités à leur voiture. Pourtant, le soir même, Désiré Tagro, l'un de ses conseillers, s'exprime à la Rti (Radiodiffusion-télévision ivoirienne) et demande aux militaires d'être « patients » comme si le message français avait été entendu. Gbagbo bluffe-t-il, comme il sait si bien le faire, ou a-t-il réellement décidé de surseoir à son offensive? Le Lidec penche pour cette seconde hypothèse, et demande même l'annulation de l'entretien téléphonique prévu le lendemain entre le président ivoirien et le président français, Jacques Chirac. Trop tard. L’échange entre les deux chefs d'État tourne mal, Chirac se montrant particulièrement ferme. « Personne ne m'a jamais parlé comme ça », lance Gbagbo à Le Lidec, après l'entretien, et avant de lui annoncer son intention de maintenir l'opération.
Lire la suite
Samedi 29 Juillet 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1221 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2214 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 968 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


J'aime une vidéo @YouTube : "Tutoriel Wordpress - 29 - Les images d'en-tête" à l'adresse https://t.co/IbiHHlv0Nk.

Facebook

Partager ce site