Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Banditisme/ L’artiste Antou « des Copines » braquée par des Frci : 3.500.000 emportés de chez elle


Une artiste braquée par des Frci

La fin de la crise postélectorale n’a pas été du tout heureuse pour la chanteuse du groupe zouglou « Les Copines », Diomandé Matéka alias Antou. Il y a quelques semaines, elle et sa famille ont passé un après-midi très salé dans leur appartement de la 9ème tranche à Angré. Ils ont reçu une visite des éléments braqueurs des Frci. L’artiste a perdu 3.500.00 Fcfa dans cette descente musclée. Les malfrats armés les ont maîtrisés au sol avant de fouiller toute la maison. « Quand ils sont arrivés, c’est un élément qui est d’abord rentré. Il regardait partout, je lui ai demandé ce qu’il voulait. Un autre est rentré et m’a montré sa carte FRCI. Le premier est allé prendre la fille de maison dans la cuisine et lui a mis l’arme par derrière. C’est là que j’ai su que c’était un braquage. Ils nous ont fait coucher tous au salon, et fouillé la maison. Ils sont partis avec 3.500.000 francs, tous nos portables, mais Dieu merci ils n’ont tué personne. J’ai reçu quelques coups de cross de fusil. Comme j’ai un bar à la maison, ils sont partis avec la 4X4 d’un client », explique-t-elle. Le traumatisme de cette soirée passée, Antou refait sa vie à feu doux.

Tibet Kipré in l'Expression
Jeudi 29 Septembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société