Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Attaques simultanées des camps d’Akouedo et d’Abengourou : Le FPI a commencé sa guerre



Les récentes attaques des camps d’Akouédo et d’Abengourou commencent à livrer leurs secrets.
Les ivoiriens se sont réveillés, ce lundi 06 Août 2012, sous les crépitements des armes de guerre. Dans la nuit du samedi à dimanche, le commissariat de police du 17ème arrondissement de Niangon a été attaqué par des hommes en arme. Bilan : 4 éléments des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) tués. Vingt-quatre (24) heures plus tard, c’est autour des camps d’Akouédo à l’entrée de Bingerville et d’Abengourou, à l’intérieur du pays, d’être pris simultanément pris d’assaut par des individus lourdement armés. Le bilan est lourd : 6 éléments des FRCI ont trouvé la mort. Et les assaillants ont pu se fondre dans la nuit pris en chasse par les FRCI venus en renfort. Des ratissages ont eu lieu dans la ville de Bingerville pour débusquer les assaillants qui ont pu y trouver refuge. Aujourd’hui, plus que jamais le puzzle se met en place. Loin d’un sentimentalisme béat, il est clair que ces attaques répondent à un schéma diaboliquement ourdi par des individus tapis dans l’ombre. Et c’est d’ailleurs un secret de polichinelle pour personne qu’une situation de ni guerre et ni paix ne profiterait qu’à un seul parti : le Front Populaire Ivoire (FPI). Ainsi, le parti de l’ex président ivoirien nourrit une haine viscérale et vicieuse à l’endroit de l’actuel Président ivoirien Alassane Ouattara. Il a juré de le perdre en appelant à maintes reprises ses militants à la mobilisation. En dénote les discours enflammés de Laurent Akoun, secrétaire général par intérim du FPI. En dénote aussi, les discours empreints de haine lancés par Koné Katinan depuis son exil doré du Cameroun. Le refus du dialogue L’appel du Président Alassane Ouattara à la réconciliation est resté sans écho. Non seulement le FPI a refusé d’aller à l’élection législative, mais aussi, il a refusé tout dialogue avec le pouvoir en place. Les sollicitudes d’Alassane Ouattara et les rencontres à la Primature avec le Premier Ministre Ahoussou Kouadio Jeannot n’ont pu faire sauter les verrous du refus obsessionnel du FPI de s’assoir à la table de la négociation. Pire, les cadres du parti à la rose n’ont de cesse à mettre sur la table des discussions des préalables tels que la libération de Laurent Gbagbo et des personnalités détenues dans les différentes prisons de l’intérieur du pays. Mieux en souterrain, il a mis en branle ses réseaux d’intoxication et de propagande en vue de salir l’image du régime actuel. Ainsi, il ne se passe plus de déplacement du Président Alassane Ouattara sans que les militants du FPI ne tentent de le prendre à parti. Sur les réseaux sociaux, les activistes du FPI passent à l’action. Des termes tels que ‘’Dramane le ténébreux’’ ou le ‘’boucher’’ sont collés au Président de la République. Tous les problèmes sécuritaires sont repris et exacerbés par ces activistes dont la seule mission est de montrer que l’insécurité est toujours de mis en Côte d’Ivoire. Les attaques de l’ouest : les prémices En effet, les attaques de l’Ouest du pays par des bandes armées de mercenaires libériens et de miliciens à la solde du FPI ont été les prémices du complot. A la suite de ces attaques des informés récurrents ont fait état de ce qu’Abidjan avait été infiltré par ces chiens de guerre à la solde du FPI. Ce n’était plus qu’une question de temps. D’autant plus que l’arrestation de Lida Kouassi Moïse n’avait fait que retarder un éventuel attaque du pays par les hommes du FPI depuis le Ghana et le Libéria. C’est désormais chose faite. Car, le FPI vient de commencer sa guerre contre l’Etat de Côte d’Ivoire.

Source : www.ivoireactu.net
Mardi 7 Août 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par the row le 07/08/2012 06:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pffffft lamentable! N'importe quoi

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3988 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5274 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire