Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Assemblée Nationale Ivoirienne : Le voleur des ordinateurs arrêté

Celui qui a osé opérer un vol au cœur de l’institution parlementaire de Côte d’Ivoire a été démasqué et arrêté. Sangaré Karamoko est son nom. Il a reconnu devant la police être l’auteur du vol des neuf (9) ordinateurs de la salle multimédia de l’Assemblée nationale.


Assemblée Nationale Ivoirienne : Le voleur des ordinateurs arrêté
Employé au service logistique en qualité de technicien de surface, Sangaré Karamoko est aux mains de la police. A ce stade de l‘enquête, il est clairement ressorti que l’indélicat technicien de surface a opéré sans aucune complicité interne. Sangaré Karamoko avait pour atout personnel que son seul génie de voleur.

Habitué à arpenter les couloirs et à nettoyer les bureaux, et vêtu de sa tenue de travail, l’homme a posé son acte sans attirer le moindre soupçon. Muni d’une copie de la clé de la salle multimédia, il a pu avoir accès aux ordinateurs. Ensuite, il a fait sortir les neuf (9) cartons dans lesquels il a pris soin de ranger chaque unité centrale avant de les faire sortir.

Pour justifier ce transfert, Il a prétexté un déménagement de la salle rouge. Ensuite, il a transféré les ordinateurs vers un bâtiment annexe abritant les bureaux des vice-présidents. C’est à partir de ce bâtiment des vice-présidents, que Sangaré Karamoko et Kéita le receleur qui exerce à la ‘’casse’’ de Koumassi se sont donné rendez-vous pour la transaction. Après la vente, le nommé Kéita se dirige vers la casse de Koumassi où il exerce.

Le receleur Kéita court toujours. Cependant, grâce à la collaboration du président de la ‘’casse’’ de Koumassi les ordinateurs ont été retrouvés.

C’est sur instruction du Secrétaire général de l’Assemblée nationale que tous les travailleurs de l’institution ont été entendus dans le cadre de l’enquête policière. Et à partir des recoupements sur les mouvements des uns et des autres le jour du vol, que Sangaré Karamoko a été suspecté. Il a été plusieurs fois entendu et a fini par reconnaitre les faits.

La salle multimédia abrite également la bibliothèque de l’Assemblée nationale. Sangaré Karamoko l’a perpétré dans la nuit du vendredi 15 mars 2013.Et l’acte a été constaté le lendemain entre 12h et 13h.

Maiga Idrissa in imatin.net

Mercredi 10 Avril 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3589 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire