Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Assassinat du colonel-major Dosso Adama: Le procès s’ouvre le 2 octobre au palais de justice du Plateau 5 personnes à la barre du tribunal militaire


Assassinat du colonel-major Dosso Adama: Le procès s’ouvre le 2 octobre au palais de justice du Plateau 5 personnes à la barre du tribunal militaire
Une source bien introduite au Tribunal militaire d’Abidjan (Tma) a confirmé, pour le 2 octobre 2012, l’ouverture du procès relatif à l’assassinat du colonel-major à la retraite, Dosso Adama. L’enquête ayant été bouclée, l’affaire est prête à être jugée.
Pour la circonstance, le Tma siègera dans les locaux du palais de justice d’Abidjan-Plateau. Sont impliqués dans cette affaire le général de brigade Dogbo Blé, commandant de la garde républicaine sous le régime de Laurent Gbagbo ; le sergent Toualy Jean Noël, en service au bataillon blindé, basé au camp d’Akouédo, du sergent Lago Léo, élément de la garde républicaine et deux autres personnes. Ils sont tous poursuivis pour arrestation arbitraire, séquestration suivie d’assassinat. Ces derniers, s’ils sont reconnus coupables, risquent la prison à vie, ainsi qu’avait averti le procureur militaire, le colonel Ange Kessi Kouamé, lors d’un point de presse qu’il a animé le 7 septembre 2012 au Plateau. Il faut noter que c’est le 12 mars 2011, aux environs de 22 h, que le colonel-major a été arrêté à un corridor dressé par les Forces de défense et de sécurité, loyales à l’ex-président de la République, Laurent Gbagbo. L’ex-commandant du Groupement aérien de transport et de liaison (Gatl) et ancien pilote du président Félix Houphouët-Boigny revenait, en effet, ce nuit-là de l’hôtel Golf. Il regagnait sa famille quand il a été pris puis conduit sur l’autoroute du nord avant d’être assassiné. Le 8 juin 2011, le procureur militaire a réussi à mettre la main sur deux des présumés tueurs du militaire à la retraite. A savoir les sergents Toualy Jean Noël et Lago Léo. Juste après leur arrestation et dans le souci d’élucider cette affaire et retrouver le corps du pilote, ils ont conduit les enquêteurs sur le lieu du crime. Sur place et en présence du procureur militaire, des parents de la victime, le corps du colonel-major Dosso Adama n’a hélas pas été retrouvé.



Alain BOUABRE in Soir Info
Mardi 25 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2774 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3006 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3818 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3123 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5163 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire