Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Après une rencontre avec Ouattara, Affi N’guessan évoque ‘’un nouveau départ’’ de la vie politique ivoirienne


Le président du Front populaire ivoirien (FPI) Pascal Affi Nguessan a annoncé un ‘’nouveau départ de la vie politique’’ à l’issue d’une séance de travail, jeudi, sur plusieurs sujets d’actualité avec le chef de l ’Etat ivoirien, Alassane Ouattara au palais présidentiel d’Abidjan –Plateau, a constaté l’Agence de presse Africaine (APA) sur place dans la capitale économique.

« C'est une rencontre qui a été très instructive, positive qui marque un nouveau départ de la vie politique », a déclaré à la presse, Pascal Affi Nguessan qui a salué le chef de l'Etat pour sa ‘'disponibilité''.

« Ce n'est pas courant. C'est une réunion particulière par son contenu et sa qualité…Elle marque une autre phase du processus démocratique. Depuis 2011, c'est la deuxième fois que l'opposition rencontre le chef de l'Etat », a fait remarquer M. Affi.

Selon le Président du parti de Laurent Gbagbo, « tous les grands sujets qui préoccupent ces dernières années ont été abordés et de réelles avancées enregistrées », notamment les prisonniers politiques, le retour des exilés, le dégel des comptes, le financement des partis politiques.

«Nous avons présenté la liste des derniers prisonniers qui devaient être libérés. Le Président a marqué son accord de principe, il s'agit seulement de confronter les listes », a-t-il déclaré.

Au niveau du dégel des comptes, « des situations particulières ont été soumises au chef de l'Etat afin que progressivement toutes ses situations soient résolues », a signifié Affi N'guessan, candidat
malheureux à la dernière élection présidentielle, notant la ‘'disponibilité'' de M. Ouattara à faire en sorte que tous les Ivoiriens retournent au pays.

Des sujets qui sont de nature à consolider la démocratie ont également été au menu de cette rencontre d'environ 3 heures d'horloge.

Le président du FPI souhaite, également, que «pour l'ensemble de l'opposition, des mesures exceptionnelles qui ont été prises en 2015 pour financer les partis politiques soient reconduites en attendant les législatives ».

Sur les questions électorales, le FPI a fait savoir au président de la République que des disparités ont été enregistrées dans la représentation des Ivoiriens à l'Assemblée nationale et souhaite que
ces questions soient réglées avant les législatives.

La libéralisation de l'espace audiovisuel fait, également, partie des préoccupations du chef de file de l'opposition, soumises au chef de l'Etat, Alassane Ouattara.

« Nous notons malheureusement que la Côte d'Ivoire est le dernier pays de la sous-région où les ondes sont monopolisées par les medias d'Etat. Nous considérons cela comme un handicap », a regretté Pascal Affi Nguessan.



APA
Vendredi 22 Janvier 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1209 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2478 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3118 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire