Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Après les législatives 2011 : Les comptes de 51 pro-Gbagbo dégelés


Après les législatives 2011 : Les comptes de 51 pro-Gbagbo dégelés
C’est un geste du pouvoir ivoirien à l’endroit de son opposition à quelques jours des fêtes de fin d’année. Les comptes bancaires en Côte d’Ivoire de 51 pro-Gbagbo, bloqués suite à l’arrivée d’Alassane Ouattara au pouvoir, ont été dégelés par la justice ivoirienne. La décision a été signée, mercredi 13 décembre 2011, par le procureur de la République près le tribunal d’Abidjan-Plateau, Simplice Koffi Kouadio. Conséquence : depuis hier jeudi, le bureau de Mireille Kouassi, substitut du Procureur de la République ne désemplit pas. Les proches de l’ex-chef de l’Etat qui ont eu l’information de ce dégel font le déplacement de ses services au Tribunal d’Abidjan-Plateau pour obtenir le document de main levée sur les comptes. Parmi les 51, figurent des ministres du dernier gouvernement de Laurent Gbagbo.

C’est le cas de Danièle Boni-Claverie, du Pr Ouégnin Georges Armand Alexis, de Dogbo Djéréké Raphaël. Ceux-là avaient bénéficié de la liberté provisoire mercredi 9 novembre 2011. En plus d’être en liberté, ils peuvent avoir désormais accès à leur compte. Tout comme la quasi-totalité des prisonniers pro-Gbagbo élargis récemment. Sauf Etien Amoakon et le Pr Kata Kéké Joseph. Ils ont eu leur demande rejetée. Il en est de même pour l’ex-Directeur général (Dg) de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti), Brou Amessan Pierre Israël et l’ancien Directeur de Radio Côte d’Ivoire, Eloï Oulaï.

Contrairement à ceux-là, Mel Eg Théodore, en exil au Ghana, le riche planteur d’Adaou, Georges Bléhoué Aka, font partie des heureux bénéficiaires de la décision de dégel des comptes. Une décision qui intervient suite aux négociations entre le pouvoir et l’opposition conduite par les partis de Mel Eg Théodore, Coulibaly Delinpelna-Gervais et Aimé Kabran Appia. Le président du Cap-Unir pour la démocratie et le développement (Cap-Udd), faut-il le rappeler, avait annoncé, au cours de la conférence de presse qu’il a animée, mardi 13 décembre 2011, à Abidjan, que ces pourparlers, repris après les législatives, allaient donner bientôt des «fruits ». Ce dégel des comptes vient pour confirmer les révélations de M. Coulibaly Gervais. En principe, si le fil des négociations n’est pas rompu, d’autres pro-Gbagbo devraient bénéficier de la liberté provisoire, avant les fêtes de fin d’année.

SYLLA A. in Soir Info
Vendredi 16 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3561 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3989 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire