Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Après le drame de la St Sylvestre : Le Dg de la police en difficulté


Après le drame de la St Sylvestre : Le Dg de la police en difficulté
Que va décider le président Alassane Ouattara sur la question cruciale du drame de la St Sylvestre ? Le conseil des ministres extraordinaire qui se tient ce jour, est plus que jamais crucial pour la suite carrière de bon nombre de personnalités en charge de la sécurité publique, ainsi que ceux dont la responsabilité était engagée dans l’organisation de ce giga évènement qui a viré court à la tragédie. Des têtes vont assurément tomber, car des responsabilités sont déjà dégagées au terme de l’enquête diligentée par la Police criminelle sur injonction du président de la République, lui-même. De toute évidence, dans ce genre de situation, que ce soit ici où ailleurs, la première responsabilité indexée, est celle de la force publique, en d’autres termes, la police nationale. Car, c’est elle qui est chargée d’encadrer, de surveiller, de repérer tous éléments suspects et d’intervenir pour prévenir les risques de débordements. C’est surtout cela, sa fonction régalienne. Dans le cas du 31 décembre dernier au Plateau, les forces de police ont-elles vraiment pris toutes les dispositions pour maitriser la mission ? Surtout que nul n’était censé ignorer que le quartier du Plateau, l’épicentre des feux lumineux sur Abidjan, serait envahie par des milliers de visiteurs nocturnes. La moyenne d’âge victimes qui est de 14 ans, atteste fort bien que la fête de la lumière dans la cité des affaires de notre capitale économique, demeure un moment fortement prisé par les enfants, les femmes, surtout. C'est-à-dire les catégories les plus vulnérables de notre société. C’est pourquoi, on comprend dès lors très mal, que des corridors de sécurité n’aient pas été dressés pour protéger les participants, surtout aux endroits où la foule s’était massée en surnombre. L’édition de la fête de la lumière de l’année dernière, au cours de laquelle on avait déjà enregistré plusieurs blessés, aurait dû servir de précédent aux autorités. Une pareille légèreté place bien évidemment le directeur général de la Police, le général Brédou M’bia, en point de mire des têtes qui vont tomber les premières, lors du conseil des ministres de ce matin.

T.Guy
Vendredi 4 Janvier 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3583 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire