Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Après Côte d’Ivoire - RD Congo (4ème Journée des éliminatoires de la CAN 2015 de football) : Faut-il désespérer d’Hervé Renard et de ses poulains ?


Après Côte d’Ivoire - RD Congo (4ème Journée des éliminatoires de la CAN 2015 de football) : Faut-il désespérer d’Hervé Renard et de ses poulains ?
Cruelle désillusion que celle survenue mercredi soir au stade Félix Houphouet Boigny à l’occasion de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN de football, Maroc 2015.
Les Éléphants pourtant donnés favoris ont baissé pavillon face aux Léopards de la République démocratique du Congo : 4-3. L’émotion passée, l’on se demande si la sélection ivoirienne pouvait vraiment gagner cette rencontre. Non, non et non parce que sur le terrain, il n’y avait pas une équipe mais un groupe d’individus ne regardant pas dans la même direction et ne transpirant pas pour obtenir le résultat attendu des supporters. Excepté Salomon Kalou entré en cours de jeu qui a rempli son contrat et Dja Djédjé brice qui s’est battu comme il peut, aucun autre joueur ne mérite d’être absous.
Barry Boubacar Copa, le gardien de buts, n’a tout simplement pas été à la hauteur. Sur les 4 buts qu’il a encaissés, il n’est guère exempt de reproches. Il porte surtout l’entière responsabilité du premier but. Le sens de l’anticipation lui a cruellement fait défaut sur cette réalisation congolaise. Au lieu de sortir rapidement au devant de l’attaquant des Léopards, il a préféré rester dans sa surface. En agissant ainsi, il lui a facilité la tâche.
Anecdotique est le but de la victoire congolaise sur lequel Copa aurait dû montrer son autorité. Au total, le dernier rempart ivoirien doit pleinement et courageusement assumer sa responsabilité dans l’échec des Éléphants.
C’est le lieu de se demander si le moment n’est pas venu de titulariser un autre gardien. Parce qu’il est rageant de voir quelqu’un en méforme rester sur l’aire de jeu pendant 90 minutes.
Serge Aurier, quelle déception ! Le latéral droit ivoirien a fait son pire match avec les Éléphants. Défensivement, surtout en première mi-temps, il n’a absolument rien apporté. Chaque fois qu’il est monté en attaque, il n’a pas pu redescendre à temps. Livrant ainsi Franck Kessié aux contres congolais. Offensivement, la contribution du sociétaire du PSG a été également nulle.
Tiéné Siaka sur le flanc gauche n’a pas joué pleinement sa partition. Peu rigoureux dans le marquage, il a été plus d’une fois mis en difficulté.
Franck Kessié, en dépit de sa bonne volonté, est passé à côté de son sujet. Le mauvais placement et le manque d’engagement physique de ses partenaires de la défense lui ont porté préjudice. Trop sollicité, il a progressivement coulé. La faute qui lui a coûté l’expulsion à la 46ème minute est essentiellement due à un manque de lucidité et de tonus.
Diarrassouba Viera a plus d’une fois semblé à court de condition physique. Le défenseur central ivoirien n’a pas tiré son épingle du jeu.
Kouamé Koffi Christian qui a été bon à l’aller à Kinshasa a été méconnaissable. Il n’est pas allé au charbon alors que les circonstances l’exigeaient. Sa sortie n’est que justifiée.
Cheick Tioté n’a pas été plus heureux en dépit des kilomètres qu’il a courus. Ses nombreuses
passes approximatives ont carrément desservi les Éléphants.
Yaya Touré collé aux attaquants. Pourquoi ? nul ne le sait. En cherchant à marquer à tout prix, il a privé l’équipe de bonnes balles en profondeur. Pourvoir la division offensive, là se trouve pourtant sa principale force. Son magnifique but ne peut guère le dédouaner car il n’a pas joué le rôle qui était le sien.
Maladroit dans le dernier geste, Gervinho a couru en pure perte. A aucun moment, il n’a su se défaire intelligemment du marquage dont il était l’objet. Inconcevable pour un joueur de sa
trempe ! Deux matches ratés d’affilée, c’en est trop à un moment où les Éléphants se battent pour arracher leur qualification pour Maroc 2015.
Max- Alain Gradel a alterné le moins bon et le médiocre.
Quant à Bony Wilfried, sa prestation a été tout simplement catastrophique. On se demande comment Hervé Renard a-t-il pu laisser l’avant-centre des Éléphants continuer la partie alors qu’il ne foutait absolument rien. Passes ratées, contrôles manqués, shoots non cadrés, oui, c’était un non match pour le sociétaire de Swansea.
De quoi souffraient Gbohouo Sylvain, Mandé Sayouba et Koné Hillel pour ne pas être jugés dignes de remplacer Barry Copa à la dérive dans ses perches ? N’y aurait-il pas été bon de donner sa chance à Assalé Roger pour harceler le flanc gauche de la défense congolaise ? Attention au sélectionneur ivoirien dont l’empreinte sur le jeu des Éléphants tarde à se faire sentir. Hervé Renard doit ici et maintenant répondre aux attentes légitimes des supporters qui veulent certes des résultats mais aussi et surtout du jeu de la part de leur sélection nationale. Y parviendra-t-il d’ici novembre prochain ? Gros challenge pour le technicien français dont l’avènement à la tête de l’encadrement technique des Éléphants a suscité beaucoup d’espoir. Bientôt la fin de la période de grâce ? Le doute, en tout cas, s’installe peu à peu sur la capacité d’Hervé renard à opérer la révolution et les moyens de son groupe à se qualifier pour la CAN 2015.
Pour l’heure, en matière de qualité de jeu, Renard-Lamouchi, c’est bonnet blanc, blanc bonnet, références faites aux quatre matches disputés contre la Sierra Leone, le Cameroun et la RD Congo.

Roger OKOU VABÉ
In Notre Voie
rogerokou@yahoo.fr
Dimanche 19 Octobre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1635 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2398 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 2294 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2447 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2331 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 2308 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 2960 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/01/2012 | 2723 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 27/10/2011 | 2325 vues
11111  (1 vote)