Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Anyama: Un instituteur s’asperge d’essence et s’enflamme


L’émoi est grand en ce moment à Azaguié-Blida, village de la sous-préfecture d’Anyama. Un instituteur a tenté de se suicider.
Akossi Achi Sévérin, c’est de lui qu’il s’agit, s’est aspergé d’essence avant de se brûler. De fait, expliquent nos sources, le matin du mardi 25 septembre 2012, l’atmosphère est bon enfant à Azaguié-Blida. Mais, peu après 10h, des cris de détresse se font entendre dans la cour d’Achi Sévérin. Très vite, des villageois y accourent. Là, ils font un terrifiant constat. L’instituteur Achi Sévérin est carrément transformé en torche humaine. On cherche à éteindre le feu. Et lorsqu’on y parvient, le pauvre homme est dans un piteux état. Il est sérieusement brûlé. De bonnes volontés l’évacuent d’urgence à l’hôpital général d’Anyama. Et plus tard, à Abidjan. Pour l’heure, en tout cas, on se demande bien ce qui a pu conduire le pauvre à vouloir se suicider ? Un homme qu’on sait pourtant être à l’abri du besoin. Certainement qu’après son rétablissement, on saura la vérité sur sa tentative de suicide.

Jean François YAPI in Soir Info

( A Anyama)
Jeudi 27 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société