Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Antoinette Allany fait de nouvelles révélations: "J'étais la maîtresse de René Diby, Antoinette Konan m'a rasée" - La réaction d'antoinette Konan


Antoinette Allany fait de nouvelles révélations: "J'étais la maîtresse de René Diby, Antoinette Konan m'a rasée" -  La réaction d'antoinette Konan
Antoinette Allany est connue pour ne pas avoir sa langue dans la poche. Rentrée au pays récemment après un long séjour en France, elle est revenue avec la langue bien pendue.

On se souvient qu’il y a quelques temps, elle affirmait sur les antennes de radio Nostalgie, lors du Super Morning qu’elle n’a jamais pu rencontrer le président Houphouët parce qu’elle n’a pas accepté de coucher avec des membres de son entourage. Samedi dernier encore, lors de l’émission "Rien à Cacher" sur Nostalgie, elle est revenue plus déchaînée que jamais.

De ses années carcérales à sa proximité avec le président Ado en passant par ses clashs dans le showbiz, Antoinette Allany s’est lâchée. Mais celle qui a le plus fait les frais, c’est Antoinette Konan. Sans faux-fuyant, elle a déclaré qu’Antoinette Konan a toujours été jalouse d’elle et aigrie. Et que celle-ci lui a demandé lors des récentes élections présidentielles ivoiriennes « de rejoindre ses frères Baoulé dans le camp Bédié et de laisser le Mossi d’Ado ». Elle est allée plus loin en demandant à Antoinette Konan d’arrêter de la provoquer sinon elle mettrait « son c… dehors en révélant tous les gars qui les ont b… ».

Mais la mère de Kédjévara ne s’arrête pas là. Elle a révélé que pendant qu’elle était la maîtresse de René Diby, Antoinette Konan est passée derrière elle pour la « raser ». En tout cas, on peut dire sans risque de se tromper qu’on a beaucoup appris sur Allany pendant cette émission.

In Go Magazine

La réaction d'antoinette Konan 



Choquée par les affirmations jugées « mensongères » de sa collègue, Antoinette Konan, très remontée, n’y est pas allée avec le dos de la cuillère : « C’est grave ce qu’elle raconte. Allany ne connaît vraiment pas la honte. Elle aime bien s’offrir en spectacle. Cette femme divague en racontant n’importe quoi. Elle traverse une crise d’hystérie. J’avoue que je suis tombée des nus en apprenant de telles âneries. Elle me deçoit énormement. Si elle n’a rien à dire, qu’elle la ferme », lâche-t-elle. Avant de poursuivre : « Je n’ai jamais vu Allany jouer de l’ahoco. Je me demande même si elle sait tenir cet instrument. Quand elle faisait ses premiers pas de chanteuse à travers « 1ère Chance », moi je jouais dèjà mon ahoco. J’avais à peine 20 ans à l’époque. Les seules fois qu’on a eu véritablement des contacts, c’était par le biais de Boncana Maïga. Je faisais partie déjà de l’orchestre de la RTI. Je la voyais errer dans la cour de la télé. Quand Boncana Maïga recrutait ensuite des musiciens pour son orchestre Musicaria, on a postulé ensemble. Il fallait passer un test en interprétant deux chansons. Je l’ai fait avec succès. Allany, elle, chantait faux et elle a été recalée ». Elle enchaîne : « Pendant près de 30 ans, j’ai passé mon temps à faire la promotion de l’Ahoco. J’ai parcouru plusieurs capitales africaines à faire connaître cet instrument traditionnel. Pendant ce temps, où était Allany ? ».
Selon ses explications, Allany lui en veut depuis lors. Et cherche à lui règler ses comptes : « Je suis beaucoup jalousée par cette femme. Elle veut toujours se comparer à moi. Mais ce n’est pas ma faute, si elle n’y arrive pas. Les intrigues de cette dame contre ma personne ne datent pas d’aujourd’hui. Elle s’acharne sur moi depuis plus de 15 ans. Allany a même réussi à l’époque, à monter ma sœur Mossia contre moi. Lorsqu’elles me voyaient venir, les deux se mettaient toujours à rire : « Regardez ce qui arrive encore », c’est comme ça qu’elles me traitaient. Je n’ai jamais voulu répondre. Parce que je ne voulais pas d’histoires avec mes soeurs. Même quand Allany est sortie de prison, elle a continué à m’emmerder. Franchement ! qu’est-ce qu’elle me veut au juste ? ça ne va pas continuer comme ça. Les provocations d’Allany, ça finit par m’agacer. Qu’elle me fiche la paix, car la prochaine fois qu’elle m’attaquera, elle me trouvera sur son chemin ».

In Top Visages

Lundi 10 Février 2014
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 20/01/2020 | 1273 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/11/2017 | 13148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 2886 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 4209 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 5868 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 2762 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 1791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire