Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Anaky Kobena (MFA) : « Ouattara paie le prix de son arrogance et de son mépris »


Anaky Kobena (MFA) : « Ouattara paie le prix de son arrogance et de son mépris »
Dans la déclaration ci-dessous, le président contesté du parti politique, Mouvemnt des forces d’avenir (MFA), Innocent Kobena Anaky, donne sa position sur le référendum constitutionnel et les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante (Cei).
Ce dimanche 30 Octobre 2016, sous le regard de tous et sur toute l’étendue du territoire national, le peuple de Côte d’Ivoire a crié sa rupture totale et définitive avec l’homme politique Alassane Ouattara et son pouvoir, en ignorant royalement ce référendum auquel Ouattara attache tellement d’importance qu’il en a fait, lui-même, une promotion à la limite du désespoir, et qui représente pour lui, la grande œuvre de sa vie politique.
Alassane Ouattara paie cash le prix de son arrogance et de son mépris de n’avoir accordé aucune importance à l’argument fort qui a été le ciment de ce comportement des Ivoiriens à savoir que dans notre pays, il y a beaucoup plus urgent et plus important à faire que se tailler un nouvel habit constitutionnel ;
Ne seraient-ce que les conditions de vie au quotidien qui continuent de péricliter, et avant tout la réconciliation nationale dont il n’a cure et qui touche le retour des exilés qui se comptent encore par milliers, la libération des prisonniers politiques au rang desquels se trouvent des figures de référence de la vie nationale, et enfin le retour de la Côte d’Ivoire à une démocratie au sens moderne du terme, où toutes les libertés publiques seront respectées, et où la peur de la répression ne sera pas omniprésente .
Chers Compatriotes, aucun de vous ne peut accorder attention ou crédit au résultat annoncé par le président de la CEI, qui a paru évoquer une autre planète et d’autres créatures que nous qui vivons ici en terre d’Eburnie.
· Inutile donc de nous laisser distraire par ces résultats annoncés contre tout bon sens et toute bonne foi, et qui resteront dans l’histoire comme l’un des plus grands scandales de la vie politique ivoirienne
Pour ce qui est de la communauté Internationale, en Afrique ou plus loin, tous leurs médias ont entériné un taux de participation évoluant entre 5 et 10%.
Cela les a instruits et édifiés quant à la légitimité de l’actuel chef de l’Etat à conduire les destinées de notre pays.
Mais hélas, chers compatriotes, l’aveuglement de Ouattara a conduit notre pays et nous tous dans une impasse terrible, à savoir que dès lors qu’il aura promulgué une constitution qui aura été refusée par plus de 95% des Ivoiriens (car dans le petit chiffre de votants, les NON l’emportent sur le OUI), il créera automatiquement deux Etats en Côte d’Ivoire.
- L’Etat Alassane Ouattara et du petit nombre de ses suiveurs et exécutants
- L’Etat de tous ceux qui n’ont pas voulu de sa constitution, ne veulent plus de lui ‡ la tÍte de la CÙte d’Ivoire.
Ce vrai Etat de Côte d’Ivoire , où se retrouveront, tous les Ivoiriens , du Nord au Sud ,de l’Est à l’Ouest en passant par le Centre, sans aucune considération ou prise en compte du bord politique, de l’ethnie ou de la religion. Oui, il s’imposera de fait que ceux qui se reconnaissent dans le vrai et unique Etat de Côte d’Ivoire, dans sa nation, ne pourront pas se résigner à laisser l’imposteur rejeté continuer à décider pour leur pays et leur vie.
Avec dignité et responsabilité, la peur ne pouvant être mise devant l’importance de l’enjeu et de la cause, ils devront retrousser leurs manches et prendre leur destin en mains.
Tous sans exception. Ivoiriens et Ivoiriennes, c’est le pays qui crie et nous appelle.

Abidjan, le 2 novembre 2016

Le Président du MFA
Kobena Innocent Anaky
Vendredi 4 Novembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1230 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire