Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Affi N’guessan doit se porter candidat à la présidentielle 2015, selon Abouo N’Dori


Abouo N’Dori
Abouo N’Dori
Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N'Guessan, doit se porter candidat à la prochaine élection présidentielle d'octobre 2015, si les conditions le lui permettent, affirme le troisième vice-président de ce parti, en charge des fédérations et des élections, Abouo N'Dori Raymond.

"Un président de parti politique, doit manifester son intention d'aller à élection présidentielle; il doit affirmer sa volonté de prendre part aux élections, si les conditions le permettent", a déclaré M. N'Dori, lors d'une assemblée générale extraordinaire de la jeunesse du FPI d'Agboville, samedi à la salle des fêtes de la mairie de cette localité.

« Le Fpi n'est pas une ONG, c'est un parti politique qui aspire à conquérir le pouvoir d'Etat », a insisté l'ex-ministre de la Santé, jugeant de "mauvais procès", les accusations à l'encontre d'Affi N'Guessan, tendant à faire croire qu'il veut aller aux élections pour tourner la page de l'ex-président Laurent Gbagbo.

Pour lui, si le FPI souhaite que les conditions d'une élection transparente soient réunies, c'est "justemen pour prendre part à la présidentielle d'octobre 2015 et non d'organiser son boycott".

« Il est impératif que notre parti vive et demeure le plus grand parti de Côte d'Ivoire », assure le vice-président du parti de Laurent Gbagbo, qui "insiste pour que cette pensée demeure dans l'esprit de chacun des militants du FPI".

L'homme politique a rappelé l'appel du président Affi, qui "demande à Agboville de s'apprêter à demeurer mobiliser et prêts pour le combat pour l'accession du FPI au pouvoir d'Etat".

"Quand nous parlons de combat, nous ne parlons pas des armes, mais de la mobilisation de tous", clarifie-t-il, expliquant que son "défi", est de "conduire la majorité de la population à voter pour le candidat du Front populaire ivoirien, le moment venu".

AIP
Lundi 29 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 29/09/2014 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le FPI n'est pas ONG, ce n'est pas pour autant que tu dois lui donner un candidat inapproprié, visiblement pas démocrate. Se débarrasse des gens sans commune mesure.

Quelle république pourras-tu fonder avec une telle mentalité ?

2.Posté par Full le 04/10/2014 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affi est libre de faire ce que bon lui semble, mais pas avec le FPI en tout cas....il ne sera plus chef de parti au prochain congrès.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 807 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5708 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site