Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Affi N’Guessan catégorique : « Marcoussis n’a jamais parlé de faire une nouvelle constitution mais plutôt de réforme de l’article 35 »


Le président du front populaire ivoirien (FPI) et de l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD), Pascal Affi N’Guessan a affirmé mercredi au cours d’une conférence de presse que contrairement aux assertions du chef de l’Etat tendant à faire croire que la nouvelle constitution obéit aux recommandations des accords de Linas Marcoussis, qu’il en est absolument rien.

« Marcoussis n’a jamais parlé de faire une nouvelle constitution mais plutôt de réforme de l’article 35 », a martelé le leader de l’AFD. Selon Affi N’Guessan « ce sont des inventions » de l’actuel locataire du palais présidentiel de faire croire que le projet de nouvelle constitution émane des accords de Marcoussis.

Il a accusé Alassane Ouattara de « trahir l’esprit de Marcoussis et de dire des contre-vérités ». « S’il veut une nouvelle constitution , faut qu’il le justifie avec ses propres arguments et qu’il ne se cache pas derrière Marcoussis », a-t-il ajouté. Invitant l’initiateur de l’avant-projet de constitution « à assumer son projet ».

Sur la question de la non tenue du sit-in de l’AFD prévu ce jour à l’Assemblée nationale pour protester contre le projet de nouvelle constitution, le président du FPI a expliqué que la décision de reporter le sit-in est intervenu après une rencontre avec le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko. Qui a demandé l’annulation de ce sit-in en expliquant que des informations en sa possession indiquait clairement que des personnes infiltrées provoqueraient des heurts dont les conséquences seraient dommageables aussi bien pour les organisateurs du sit-in que pour l’Etat. En guise de compensation, le ministre a autorisé une marche de l’AFD suivie d’un meeting à la place de la République le samedi 8 octobre prochain.

En réponse à ceux qui l’accusent d’avoir manqué le coche en acceptant de surseoir au sit-in, Pascal Affi N’guessan a répondu que la volonté de l’AFD « n’était pas d’aller à une manifestation insurrectionnelle ». Il s’est dit désolé pour les « assoiffés de sang » qui souhaitaient voir du sang couler lors de ce sit-in, qui à lui seul ne saurait « chasser Ouattara du pouvoir ».

Pour finir, le Président de l’AFD a lancé un appel « populations ivoiriennes, à tous les démocrates et toutes les personnes attachées aux libertés et à la justice à rester mobilisés pour participer massivement à la marche de protestation contre la nouvelle constitution le samedi 8 octobre, de la place des martyrs à Adjamé à la place de la République au Plateau, où l’AFD tiendra un meeting ».

abidjan.net
Jeudi 6 Octobre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1213 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2481 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3125 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire