Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Affi N’Guessan (Président FPI): ‘‘L’opposition est condamnée à se mettre ensemble’’

En ce qui concerne le coup d’Étatréalisé au Burkina Faso, M. Affi a condamné l’irruption des militaires sur la scène politique. Avant dire: « nous considérons ce coup d’État comme une entrave au retour constitutionnel au Burkina Faso ».


Affi N’Guessan (Président FPI): ‘‘L’opposition est condamnée à se mettre ensemble’’
« Nous ne pouvons pas abandonner la voie de la démocratie au profit de l’aventure politique (…) Toute l’opposition est condamnée à se mettre ensemble pour gagner la présidentielle d'octobre 2015 », a déclaré, ce jeudi 17 septembre à Abidjan-Attoban, le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan.

C’était au cours d’une conférence de presse où le leader du Fpi s’est prononcé sur les sujets touchant à l’actualité nationale et internationale. L’homme s’est réjoui de faire partie du « short list » des dix (10) candidats retenus pour la présidentielle d’octobre 2015. « C’est une étape très importante de l’histoire du Fpi », a-t-il indiqué. Avant de noter que la validation de la candidature du président sortant a fait l’objet de mouvements de contestation à Gagnoa, à Bonoua et dans la commune de Yopougon.

Poursuivant, M. Affi a estimé que le Président Ouattara aurait dû procéder à une révision de l’article 35 de la constitution ivoirienne. Cet article est relatif aux conditions d’éligibilité à la présidence de la République.

Faut-il le souligner, dans sa décision N°CI-2015-EP-159 /09-09/CC/SG du 9 septembre 2015, le Conseil constitutionnel a validé la candidature du président sortant. « L’examen du dossier de candidature de monsieur Alassane Ouattara révèle qu’il est conforme aux dispositions constitutionnelles, législatives et réglementaires en vigueur; Qu’il échet en conséquence de l’inscrire sur la liste des candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre 2015 », indique cette décision.

Pour Affi N’Guessan, malgré cette décision, « il appartient au peuple de trancher » lors du scrutin présidentiel. « Plutôt que de s’engager dans des manifestations pour perturber le processus électoral, que le peuple tranche cette affaire », a-t-il soutenu.

Après avoir indiqué qu’aucune bastille n’est imprenable, il a invité les Ivoiriens aux urnes et appeler les candidats à se mobiliser dans le cadre d’une plate-forme commune.

Se prononçant sur l’absence annoncée des observateurs de l’Union européenne au scrutin présidentiel, le président du Fpi a affirmé que la question électorale en 2015 n’est pas du même ordre de priorité qu’en 2010. « Le contexte n’est pas le même qu’en 2010. C’est pourquoi, nous avons plaidé auprès de nos camarades pour que nous nous impliquions dans les élections », a relevé Affi N’Guessan.
Lire la suite
Vendredi 18 Septembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Mai 2021 - 21:27 LE ROI NARMER - Sankofa (VF)

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/05/2021 | 543 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/04/2021 | 433 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 2358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2421 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 4703 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 872 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 949 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire