Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Affi N’Guessan : «C’est à cause de Ouattara qu’il y a palabre au Fpi» / «Ouattara est le symbole de la division»


Avant d’aller à l’assaut du District autonome de Yamoussoukro, à partir du jeudi 23 juillet 2015, le président du Front populaire Ivoirien (Fpi) a achevé, le mercredi 22 juillet, le 2ème round de sa tournée dans la région du Bélier.

A la place de la grande gare routière de Tiébissou où il a animé le meeting marquant la fin de ses activités dans ledit département, Pascal Affi N’Guessan n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger la politique des dirigeants actuels. Après avoir dressé un bilan qu’il a jugé sombre du mandat du président Alassane Ouattara, Affi N’Guessan n’a pas manqué de le tenir pour responsable de la crise qui secoue actuellement la formation politique qu’il dirige. «C’est à cause de Ouattara qu’il y a aujourd’hui palabre au Fpi», a accusé Affi N’Guessan.
Lire la suite
Vendredi 24 Juillet 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 24/07/2015 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si c’est à cause de « Ouattara qu’il y a palabre au Fpi» et que « Ouattara est le symbole de la division » dans ce cas il faut lui lire le droit électoral de la Côte d’Ivoire, cher Affi N’guessan.

Mais, nous savons que le semblant de critique à l’égard de Ouattara est une mise en scène.

C’est pour cela que toi et ton mossi, on vous aura de votre cynisme.

2.Posté par Akossia Pierre le 26/07/2015 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouattara rejette l’idée d’une « transition » qu’il assimile à une « atteinte à la sûreté de l’Etat »

Parce que pour lui, le pays fonctionne bien, lorsque les membres de la famille d’une région stérile qui bénéficie de tout, » c’est cela l’équilibre social confirmé.

Depuis qui a pris notre pays abusivement, il croit disposer de la vie des ivoiriens. Le seul mot qu’on lui a dit de dire, c’est atteinte à la sûreté d’Etat et émergence. Il veut nous faire peur par intimidation. Pauvre de moi !

Tu as essayé de rentrer dans le vif du sujet, mais tu n’y es pas parvenu à nous expliquer avec honnêteté. On n’a pas été à Marcoussis à cause du président Laurent Gbagbo, ni même à cause de Bédié, c’est à cause de ta condition illégale avec l’intrusion illégale, c’est ça qui fait que tu ne peux pas être serein, tout ce que tu fais c’est de l’intimidation, et tous les ivoiriens le savent.

Si tu es sûr de toi, publies ton document de dépôt candidature à la présidentielle, les ivoiriens apprécieront. Si pour mettre Youssouf Bakayoko et il va faire les mêmes fraudes et qu’on doit croiser les bras pour dire que c’est encore nous les fautifs, on le refera s’il y a la même fraude.

Voici ce que dit Alassane, en accusant par avance, comme si nous sommes comme lui :

« Les élections présidentielles de 2010 « se sont bien passées dans toutes les régions de la Côte d’Ivoire, c’est à la CEI centrale (Commission électorale indépendante, structure en charge du scrutin) qu’un certain nombre de personnes se sont mis à déchirer les procès-verbaux et ont créé la crise que nous avons connue », a ajouté M. Ouattara. »

Nota : Si tu es un homme honnête montre-nous ce que tu as déposé comme document. Merci !

J’ai lu pour cette menace du burkinabè pour vous !
Par Patrice Allégbé

Le président ivoirien Alassane Ouattara a rejeté dimanche l’idée d’une « transition » politique en Côte d’Ivoire évoquée par des leaders de l’opposition, assimilant cela à « une atteinte à la sûreté de l’Etat », lors d’un meeting à Séguéla, dans le Nord du pays.

« Ceux qui espèrent des transitions pour se donner un poste ministériel, c’est terminé. C’est par les urnes que vous allez pouvoir avoir des postes, c’est par votre travail, c’est par votre compétence que vous aurez du travail », a déclaré M. Ouattara, au terme d’une visite d’Etat de cinq jours dans la région.

Il soutenu que « la Côte d’Ivoire n’a plus besoin de transition » car le pays est « dans une République normale, apaisée et civilisée avec les Ivoiriens qui aspirent à renforcer le climat de paix ».

Pour certains leaders de l’opposition, M. Ouattara « n’est pas éligible » à la présidentielle d’octobre 2015, soutenant qu’il a pu participer à l’élection de 2010 après que l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a à travers l’article 48 de la Constitution donné son accord.

« Le problème d’éligibilité de M. Ouattara a été réglé politiquement mais pas juridiquement », avait déclaré face à la presse Pascal Affi N’Guessan, le chef du parti de M. Gbagbo, incarcéré à La Haye dans le cadre des violences postélectorales de 2010/2011.

« Nous sommes dans une démocratie, des élections démocratiques ont eu lieu, certifiées par la communauté internationale. Je veux mettre en garde les uns et les autres, il n’y aura pas de transition en Côte d’Ivoire, c’est terminé », a-t-il poursuivi.

La Côte d’Ivoire « est un Etat de droit et il n’est pas question de transition. Il faut que ces allusions cessent. Je voudrais que les candidats disent au peuple ce qu’ils sont capables de faire ou qu’ils envisagent de faire. Il faut qu’ils présentent leurs projets » aux Ivoiriens au lieu de s’asseoir à Abidjan, a martelé M. Ouattara.

« Je demande à tous les candidats de faire preuve de mesure dans leurs propos et de s’assurer que leurs propos sont conformes à notre volonté de paix et de réconciliation (…) Cette année, il n’y aura pas de déchirement de procès-verbaux nulle part, cela ne sera pas toléré », a prévenu M. Ouattara.


Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1088 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2211 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2014 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site