Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Affaire « la Vierge Marie pleure » à Bassam : Attention à la manipulation !


Depuis dimanche dernier, une information concernant la statue de la Vierge Marie sur la paroisse St Antoine de Padoue de Moossou (commune de Gd Bassam), défraie la chronique et donne lieu à toutes sortes de spéculation et de controverses, même les plus fantaisistes. En effet, nombreux sont les fidèles de cette communauté catholique qui affirment avoir vu, d’abord des larmes d’eau couler des yeux de la statue, puis des larmes de sang ruisseler des mêmes yeux de Notre Dame. Les chrétiens catholiques du monde entier, ainsi que ceux qui ne sont pas de cette obédience chrétienne, témoignent depuis l’époque et continuent encore de nos jours, de rendre compte des manifestations et des apparitions publiques de la Mère du Christ. « Elle est bel et bien vivante. Depuis des siècles, les témoignages de ses signes nous sont rapportés », clame un religieux. Ailleurs, les manifestations de la Vierge sont interprétées d’un point de vue strictement spirituel. Ici en Côte d’Ivoire, ses « messages » ont tout de suite de relents politiques. On voit derrière ces signes, des messages de Dieu pour nous prévenir des drames et autres cataclysmes socio politiques en cours contre le pays. Les Ivoiriens ont encore en mémoire les événements réels ou imaginaires survenus ici avant les élections présidentielles et surtout pendant la crise post électorale. « Un cœur dans une sauce graine » ; « un nuage décollé du ciel est descendu au camp Gallieni », «un arc-en-ciel pas comme les autres apparu dans le ciel»… Que d’interprétations. A telle enseigne que pour beaucoup, des chefs religieux, certainement manipulés par des politiques, ont travaillé à des fins politiciennes pour faire croire à leurs fidèles ce qu’ils voulaient. La suite, ont la connaît. La crise post électorale a été terreau favorable aux uns et aux autres pour se livrer à une guerre entre chrétiens jugés proches du pourvoir déchu et musulmans acquis pour beaucoup à l’actuel pouvoir en Côte d’Ivoire. Le compteur officiel de cette guerre, affiche plus de 3.000 morts. Ainsi, au moment où on croyait cette manipulation politico-spirituelle, terminée, voici qu’elle rebondit juste après les dernières attaques contre la Côte d’Ivoire. L’affaire des larmes de la statue de la Vierge à Bassam est diversement interprétée dans les temples, les cours communes, les maquis et autres hauts lieux de rassemblement. Alors vigilance !

T. Guy in Le Mandat
Mercredi 22 Août 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3583 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire