Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Affaire Rocancourt : qui est Kofi Yamgnane ?

Kofi Yamgnane, symbole de l'intégration dans les années 90, a été placé en garde à vue mercredi dans le cadre de la nouvelle affaire Rocancourt. Jouissant de la double-nationalité, il brigue la présidence de la République togolaise en vue de l'élection de 2015.


Affaire Rocancourt : qui est Kofi Yamgnane ?
Soupçonné d'avoir participé à un système de corruption visant à obtenir des titres de séjour français pour des demandeurs moyennant rémunération occulte, Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue mercredi matin. Il serait un des rouages d'une escroquerie plus vaste mise en place par Christophe Rocancourt, "l'escroc des stars", mis en examen également.

Âgé de 69 ans, ce Franco-Togolais est un symbole de la politique d'intégration de la fin des années Mitterrand puisqu'il a été secrétaire d'Etat à l'Intégration dans les cabinets d'Edith Cresson et de Pierre Bérégovoy. Ce natif du Togo, ingénieur de formation, s'était implanté en Bretagne d'où il avait pris son élan politique.

Kofi Yamgnane, symbole de l'intégration dans les années 90, a été placé en garde à vue mercredi dans le cadre de la nouvelle affaire Rocancourt. Jouissant de la double-nationalité, il brigue la présidence de la République togolaise en vue de l'élection de 2015.



Soupçonné d'avoir participé à un système de corruption visant à obtenir des titres de séjour français pour des demandeurs moyennant rémunération occulte, Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue mercredi matin. Il serait un des rouages d'une escroquerie plus vaste mise en place par Christophe Rocancourt, "l'escroc des stars", mis en examen également.

Âgé de 69 ans, ce Franco-Togolais est un symbole de la politique d'intégration de la fin des années Mitterrand puisqu'il a été secrétaire d'Etat à l'Intégration dans les cabinets d'Edith Cresson et de Pierre Bérégovoy. Ce natif du Togo, ingénieur de formation, s'était implanté en Bretagne d'où il avait pris son élan politique.

Socialiste et breton

Après avoir acquis la nationalité française en 1975, il devient conseiller municipal de Saint-Coulitz (Finistère) dès 1983, intégrant parallèlement le Parti Socialiste, passant du Ceres au fabiusisme. En 1989, il est élu maire de son village, ce qui sonne comme un symbole et une victoire de la France métissée et multiculturelle (son épouse, Anne-Marie, est une bretonne, professeur de mathématiques). Conseiller général du canton de Châteaulin (Finistère) entre 1994 et 2008, il a également siégé à l'Assemblée nationale de 1997 à 2002. Sa sortie - "Je suis un Breton d'après la marée noire", lui avait valu le prix de l'humour politique en 1992.

Lire la suite
Mercredi 29 Octobre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2825 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3116 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3846 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6390 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5180 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire