Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Affaire Gbagbo-Tapé Doh Lucien souffle le chaud et le froid : 'Tournons la page Gbagbo mais ne l'oublions pas'


L'ancien baron de la filière café-cacao sous le défunt régime, Tapé Doh Lucien a conduit une délégation de chefs traditionnels à l'aéroport de Daloa dimanche 27 septembre 2015 pour accueillir le président de la République, Alassane Ouattara et son épouse qui effectuent une visite d'Etat dans cette partie du pays. L'ex caisse à sou du pouvoir précédent qui s'est ouvert à la presse a soufflé le chaud et le froid quand il s'est agi de la question de Gbagbo. « Nous sommes des Wê, (c'est-à-dire un bété, un gouro, un guéré), nous avons des coutumes chez nous. Même si des sorciers tuent ton seul fils, c'est fini. D'ailleurs nous ne pouvons pas prendre problème de Gbagbo pour toujours régler tous nos problèmes puisque nous cherchons à être développés comme toutes les régions, comme tous les départements, avoir les mêmes acquis. Si nous voulons nous baser pour dire ''Gbagbo, Gbagbo.'', quel problème nous réglons ? On ne règle rien ». Poursuivant, Tapé Doh Lucien a estimé que le président Ouattara s'en ira un jour de la magistrature suprême du pays. « Il a été élu, il partira, il y a un autre qui viendra. Donc il faut qu'on continue dans ce sens-là ». A l'en croire, il est important de passer l'éponge sur le passé et tourner la page. « Il faut que nous fassions comprendre à nos parents de tourner la page. Ce n'est pas d'oublier Gbagbo, mais de tourner la page. Celui qui est venu là est en train de partager le gâteau ivoirien pour que nous ayons notre part. Nous avons les départements qui souffrent, des sous-préfectures qui n'ont pas de sous-préfets qui souffrent.Si vous ne vous entendez pas avec votre patron, comment voulez-vous revendiquer des droits ? » Conseille-t-il. Et de faire savoir que tourner la page n'est pas synonyme d'oublier l'enfant prodige qu'est Laurent Gbagbo. « Enterrons les anciens problèmes et regardons en face de nous ce qui peut nous arranger. Gbagbo est aussi un homme. Il a servi aussi la Côte d'Ivoire. Pourquoi on n'oublie pas Félix Houphouêt Boigny ? Pourquoi on n'oublie pas Guéi ? Pourquoi on n'oublie pas Bédié ? On ne peut pas l'oublier. Il a servi le pays pendant 11 ans. Vous pensez que celui-là on peut l'oublier. Il a eu 45%, on ne peut pas l'oublier, c'est incontournable ? Mais c'est fini, c'est fini ? Il y a un système qui est en jeu et qui est dirigé par le président Ouattara. Pourquoi aimer Gbagbo et ne pas aimer le président Ouattara ? Nous voulons le développement de notre région et il est capable de développer. Même s'il n'a pas fini, celui qui viendra va achever ce qui a été fait, c'est ça qui est l'essentiel ».

Bosco de Paré
In
lebanco.net
Lundi 28 Septembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par aba le 29/09/2015 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jésus était pas venu pour partager les gâteaux mais pour nous sauver et pour cela gbagbo t'a mis aux services des ivoiriens maintenant que tu tournes sa page n'oublie pas qu' Allassane te connait si tu as trahi ton fils ce n'est pas lui que tu ne trahiras pas mon cher ventre mou RIDICULE NE TUE PAS PENDANT LA PLUIE

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2570 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2824 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3573 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3080 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 5865 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5097 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire